Logos SINP

FR2100342 - Souterrains de Montlibert

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR2100342

Compilation : 30/06/1995

Mise à jour : 30/11/2006

Appelation du site : Souterrains de Montlibert

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 31/03/1999
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 01/06/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 01/06/2015
Texte de référence
Arrêté de création du 01 juin 2015 portant décision du site Natura 2000 Souterrains de Montlibert (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,33250 (E 5°19'56'')
  • Latitude : 49,58417 (N 49°35'03'')
Superficie : 1 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 280 m.
  • Max : 316 m.
  • Moyenne : 301 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : CHAMPAGNE-ARDENNE
DEPARTEMENT : Ardennes (100%)
COMMUNES : Signy-Montlibert.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 100%

Autres caractéristiques du site

Situé dans les crêtes pré-ardenaises constituées de sédiments jurassiques et infra-crétacés, avec grès, calcaires, marnes et argiles. 

Qualité et importance

Le site de Montlibert est situé sur le département des Ardennes et de la Meuse. Il correspond à d'anciens souterrains de la ligne Maginot abritant d'importantes colonies de Chauves-souris dont le Grand Rhinolophe. Cette espèce est en déclin important dans le Nord de la France.

Vulnérabilité

Ce site, comme beaucoup de sites militaires, fait l'objet de vandalisme répété (tourisme militaire "sauvage" dans l'espoir de trouver des vestiges de la 2ème guerre), malgré l'installation de grilles protégeant les entrées.