Logos SINP

FR4301284 - Lac et tourbières de Malpas, les près Partot et le bief Belin

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR4301284

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 19/07/2013

Appelation du site : Lac et tourbières de Malpas, les près Partot et le bief Belin

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/12/1998
  • pSIC : dernière évolution : 31/12/1998
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 09/04/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 09/04/2014
Texte de référence
Arrêté de création du 09 avril 2014 portant décision du site Natura 2000 Lac et tourbières de Malpas, les près Partot et le bief Belin (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,29472 (E 6°17'40'')
  • Latitude : 46,83500 (N 46°50'06'')
Superficie : 154 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 871 m.
  • Max : 940 m.
  • Moyenne : 919 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : FRANCHE-COMTÉ
DEPARTEMENT : Doubs (100%)
COMMUNES : Malpas, Oye-et-Pallet, Planée, Vaux-et-Chantegrue.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 72%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 11%
Forêts caducifoliées 7%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 3%
Autres terres arables 3%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 2%
Forêts de résineux 1%
Pelouses sèches, Steppes 0%

Autres caractéristiques du site

Site de tourbières d'altitude comprenant quelques prairies environnantes de même que 2 ruisseaux pépinières.

Qualité et importance

Ce secteur est riche du lac de Malpas, de sa tourbière, de celle des Prés-Partot des Bief Belin et Malpas. Situé à l’ouest du lac de Saint-Point, il appartient à un synclinal qui s’étend entre La Planée et Malpas. Celui-ci est limité, à l’ouest par la Montagne du Laveron et, à l’est, par un petit anticlinal où s’est installé le bois du Chablay. Le synclinal, dont le sous sol est calcaires, est encombré par des alluvions d’origine glaciaires et fluvioglaciaires où se sont installés des milieux humides (lac, tourbières,...). Le réseau de surface se dirige vers le nord-est par le  Bief de Malpas et vers le sud-ouest par le Bief Belin.

Comme pour la tourbière des Trouillots aux Pontets, la tourbière de Malpas offre un bel exemple de genèse d'une tourbière acide (haut-marais) à partir d'un bas-marais alcalin et d’un radeau flottant qui colonise le plan d'eau. Actuellement, la roselière progresse rapidement vers le centre du lac de Malpas. La régression de la surface d'eau libre est accompagnée par celle de la faune piscicole de même que la nature des eaux est fortement influencée par le contexte tourbeux et acide dans lequel se situe le lac. Dans ce cas particulier, les radeaux flottants envahissent petit à petit le plan d’eau et convergent vers le centre. Ils sont colonisés à leur tour par les sphaignes qui forment d’abord des ilôts puis un véritable tapis. Hormis le développement de groupements végétaux rares, voire disparus en France, on y trouve une flore exceptionnelle : 8 espèces protégées au niveau national (dont la très rare laîche à long rhizome) et 1 bénéficiant d'une protection régionale.

Les « Près Partot présentent une flore particulièrement intéressante et riche formée de nombreuses espèces remarquables, adaptées à ce milieu original. Ce sont par exemple, la laîche des bourbiers, les rossolis ou encore la primevère farineuse. Plusieurs drains et fossés ont été creusés au sud-ouest et l’exploitation de la tourbe aux Prés Partot a entraîné la disparition des bombements typiques du haut-marais.

Le Bief Belin, le bief de Malpas et leur vallée sont également un élément essentiel du site. Ainsi, le Bief Belin constitue le réservoir faunistique et pépinière du Drugeon. Il présente une qualité optimale des eaux, une grande diversité d’invertébrés polluo-sensibles (c'est à dire sensibles à la pollution) et des frayères à truite. Le Bief de Malpas montre des potentialités analogues. Tous deux s'écoulent dans des prairies humides et des prairies de fauche montagnardes présentant une flore abondamment colorée restée originale. 

Vulnérabilité

Une gestion du lac à des fins piscicoles peut constituer à terme un obstacle au développement normal du radeau et de la tourbière, l'un et l'autre de ces 2 objectifs générant une richesse biologique spécifique et intéressante. Quelque soit l'objectif de gestion retenu, la maitrise de la qualité des eaux doit être assurée.

Le maintien de la qualité des eaux courantes doit être assuré de même que localement certaines réhabilitations doivent pouvoir intervenir.

Une relative intensification des prairies de fauche et des prairies pâturées reste à craindre.

Certaines tourbières ont fait l'objet d'atteintes par le passé ; de ce fait, elles doivent être restaurées.