Logos SINP

FR5412024 - Plaine de Néré à Bresdon

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : mai 2019.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR5412024

Compilation : 31/03/2001

Mise à jour : 09/05/2017

Appelation du site : Plaine de Néré à Bresdon

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 26/08/2003
  • ZPS : Dernier arrêté : 08/01/2019
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : -0,24639 (W 0°14'47'')
  • Latitude : 45,92639 (N 45°55'35'')
Superficie : 9 261 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 70 m.
  • Max : 130 m.
  • Moyenne : 90 m.
Régions biogéographiques :
Atlantique : 100%

REGION : POITOU-CHARENTES
DEPARTEMENT : Charente-Maritime (100%)
COMMUNES : Bazauges, Beauvais-sur-Matha, Bresdon, Chives, Cressé, Fontaine-Chalendray, Gicq, Gourvillette, Loiré-sur-Nie, Néré, Touches-de-Périgny.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres arables 71%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 10%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 8%
Prairies ameliorées 7%
Forêts caducifoliées 4%

Autres caractéristiques du site

Plaine céréalière ouverte avec présence de quelques prairies, jachères et luzernières.

Qualité et importance

Le site est une des huit zones de plaines à Outarde canepetière retenues comme majeures en région ex-Poitou-Charentes. Il s'agit de la principale zone de survivance de cette espèce dans le département de la Charente-Maritime. A la création de la ZPS, celle-ci abritait ~ 9% des effectifs régionaux. 
Secteur présentant une densité significative d'Outardes canepetières nicheuses et abritant des rassemblements automnaux. Présence de rassemblements post-nuptiaux importants d'Oedicnèmes criards. Une extension du site est validée dans le docob, la population d'outardes ayant tendance à s'implanter à l'extérieur de la zone vers le nord-ouest en particulier.




Vulnérabilité

La survie de l'Outarde canepetière et des autres espèces des plaines cultivées dépend de la mise en oeuvre à des mesures agro-environnementales sous forme de contrats passés avec les agriculteurs. 
Ces mesures visent à compenser la réduction des milieux en herbe (prairies de fauches, jachères, prairies pâturées, friches) et par voie de conséquence des habitats et de l'alimentation (à base d'invertébrés), liée à l'intensification agricole (augmentation de l'homogénéité parcellaire, disparitions des surfaces "pérennes" : prairies, luzernes, jachères, haies, etc...). 
Le développement important des projets éolien à proximité immédiate de la ZPS, voire sur des leks représente une menace dont l'importance est difficilement quantifiable pour cette population migratrice déjà fortement fragilisée dont le déclin est à peine compensée par la mise en oeuvre de MAEC insuffisantes(contexte PAC et paiements défavorables).