Logos SINP

FR9301587 - Le Calavon et l'Encrème

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9301587

Compilation : 30/11/2005

Mise à jour : 17/10/2017

Appelation du site : Le Calavon et l'Encrème

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 28/02/2006
  • pSIC : dernière évolution : 28/02/2006
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 16/02/2010
  • ZSC : Dernier arrêté : 16/02/2010
Texte de référence
Arrêté de création du 16 février 2010 portant décision du site Natura 2000 Le Calavon et l'Encrème (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,22722 (E 5°13'37'')
  • Latitude : 43,85694 (N 43°51'24'')
Superficie : 966 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 58 m.
  • Max : 473 m.
  • Moyenne : 242 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : PROVENCE-ALPES-CÔTE-D'AZUR
DEPARTEMENT : Alpes-de-Haute-Provence (27%)
COMMUNES : Céreste, Montfuron, Montjustin, Reillanne.

DEPARTEMENT : Vaucluse (73%)
COMMUNES : Apt, Beaumettes, Bonnieux, Caseneuve, Castellet, Cavaillon, Goult, Maubec, Ménerbes, Oppède, Robion, Roussillon, Saignon, Saint-Martin-de-Castillon, Viens.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 50%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 20%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 19%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 8%
Autres terres arables 1%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%

Autres caractéristiques du site

Le Calavon (ou Coulon) est un affluent de la basse Durance. Il prend sa source dans les Alpes-de-Haute-Provence, vers Banon, et draine l'ensemble du bassin d'Apt. Son régime hydrologique est typiquement méditerranéen, avec d'importantes crues et un étiage très prononcé durant la saison sèche. 

Qualité et importance

Le cours du Calavon présente divers habitats naturels, dont la majorité sont d'intérêt communautaire. Malgré des pressions humaines localement élevées (aval d'Apt), la plupart des habitats naturels caractéristiques des écosystèmes des rivières méditerranéennes est représenté, depuis les habitats caractéristiques des bancs mobiles et sables essentiellement, et des galets plus sporadiquement, jusqu'aux boisements sur berges très matures.

Le régime torrentiel méditerranéen et la récurrence des crues se traduisent par une bonne représentativité des systèmes pionniers, et notamment des habitats H3250 et H3280 pour les parties du cours d'eau constamment en eau; et H3290 pour les parties en eaux intermittentes. Le site présente également de belles ripisylves méditerranéennes à peupliers, avec quelques faciès alpins à l'amont. Ces ripisylves forment des corridors biologiques, jouant un rôle fonctionnel très important pour les diverses espèces de chauves-souris fréquentant le site ainsi que les autres sites N2000 alentour.

Affluent en rive gauche du Calavon, l'Encrême présente de belles prairies de fauche (près d'une centaine d'hectares, fait assez exceptionnel dans le contexte calcaire très filtrant du haut Calavon), riches en espèces végétales. La rivière abrite en outre plusieurs espèces à forte valeur patrimoniale, telle que le Castor d'Europe pour la faune, ainsi que la Bassie à fleurs laineuses pour la flore.

Vulnérabilité

- prélèvements d'eau à usage agricole (irrigation) lors des périodes d'étiage.
- arasement des ripisylves.
- qualité des eaux (pollutions diverses).
- comblement ou assèchement de mares ou points d'eau, nécessaires pour la reproduction de certains amphibiens.
- altérations ponctuelles du lit mineur : extraction de matériaux, décharges sauvages, remblais.
- développement de plantes exogènes envahissantes, telles que la Jussie.