Logos SINP

FR9412006 - Haute vallée du Verghello

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : octobre 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR9412006

Compilation : 30/04/2002

Mise à jour : 31/10/2005

Appelation du site : Haute vallée du Verghello

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 22/08/2003
  • ZPS : Dernier arrêté : 22/08/2003
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 9,11083 (E 9°06'38'')
  • Latitude : 42,21306 (N 42°12'47'')
Superficie : 1 529 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 794 m.
  • Max : 2 453 m.
  • Moyenne : 1 600 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Haute-Corse (100%)
COMMUNES : Venaco.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts de résineux 34%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 30%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 25%
Pelouses alpine et sub-alpine 4%
Forêts mixtes 3%
Forêts caducifoliées 2%
Forêts sempervirentes non résineuses 1%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%

Autres caractéristiques du site

Zone cristalline de la Corse, constituée de roches granitiques. Selon Rossi & Rouire (1980) : 
- granodiorite et monzogranite de Corse centrale(majoritaire sur le site) ;
-conglomérats, grès et pelite de l’éocène moyen supérieur (Nord-est du site) ;
-roches cornéenes (Monte Cardo).
Le site est caractérisé par un relief d’altitude accidenté avec une très forte déclivité des versants.

Qualité et importance

La vallée du Verghello était  fréquentée depuis très longtemps par un couple de Gypaètes barbus. Cependant depuis 2009 ce couple a disparu (manque de nourriture sur le territoire hypothèse la plus probable).  Le biotope est très favorable (gagnages et zones potentielles d'alimentation) mais hélas pauvre en resources aujourd'hui (abandon du pastoralisme) . d'autres espèces de l'annexe 1 de la Directive oiseaux sont aussi présentes en particulier un couple d' Aigles royaux et une belle population de Sittelles corses dans les pinèdes d'altitude (environ 2% à 3% de la population insulaire).  

Vulnérabilité

La diminution des ressources alimentaires pour le gypaète constitue la principale menace pour cette espèce. La vallée est également assez facile d'accès et une augmentation de la fréquention touristiques à proximité des sites de reproduction pourrait à terme poser problème.
Fin 2011, pour pallier au manque de nourriture, un programme renforcé de nourrissage s'est mis en place sur toute la Corse, pour l'espèce. 
Ponctuellement le survol et des manoeuvres d'hélicoptères ont déjà été observés et mériteraient une réglementation.  
Pour l'Aigle royal, les ressources alimentaires sont moins problématiques (espèce éclectique dans son régime).
La belle population de Sittelles se concentre dans des secteurs forestiers non exploités. Le risque majeur identifié concerne l'incendie car le biotope est très inflammable et des grands incendies ont déjà touché une partie du secteur dans les années 1950-1960.