Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 110001580
COTEAU SOUS TOURNEVILLE

(n° régional : 91001002)

Commentaires généraux

Ce coteau relativement tranquille, exposé à l'Ouest et fortement pentu, abrite une flore et une entomofaune tout à fait remarquable compte tenue de sa faible superficie.

Trois types de pelouses bien caractérisées y sont présentes.

Une bande sablo-calcaire abrupte traverse la zone du nord au sud et accueille en particulier deux espèces végétales protégées au niveau régional : la Trigonelle de Montpellier (Trigonella monspeliaca, TR), et l'Hutchinsie (Hornungia petraea, R). D'autres espèces pionnières telles que le micrope dressé (Bombycilaena erecta, AR), la Sabline à feuilles sétacées (Minuartia setacea, R), ou le pissenlit à graines rouges (Taraxacum erythrospermum, qui est plutôt commun dans les pelouses calacaricoles) enrichissent cette zone. A noter que la Sabline citée plus haut est d'une grande rareté au niveau national, ses quelques stations en Ile-de-France se trouvent essentiellement en Essonne.

Au-dessus de cette bande, un ensemble de pelouses xérophiles parfaitement entretenues par les lapins offre un beau groupement de Globulaires (Globularia bisnagarica, AR). On y note également la présence de la Véronique couchée (Veronica prostrata, R), et de l'Hélianthème soufrée (Helianthemum sulfureum, TR).

La pelouse mésophile s'étend dans la partie nord de la ZNIEFF,où la pente est moins forte. C'est à son niveau que se trouvent plusieurs espèces d'Orchidées. L'ourlification de cette pelouse est favorable au Silène penché (Silene nutans, AR) et à la Véronique germandrée (Veronica austriaca subsp. teucrium, AR).

Le caractère xérique très marqué de ce coteau favorise la présence de la Mante religieuse (Mantis religiosa, vulnérable) dont les populations, en déclin en Ile-de-France, sont essentiellement représentées dans les régions d'Etampes et de Fontainebleau. La Decticelle carroyée (Platycleis tessellata, LR), le Criquet des larris (Chorthippus mollis, vulnérable) et le Criquet de la Palène (Stenobothrus lineatus, vulnérable) sont des Orthoptères également caractéristiques de ces milieux arides et très bons indicateurs de pelouses sèches.

Parmi les Lépidoptères les plus remarquables, on peut citer le Flambé (Iphiclidus podalirius), le Petit Agreste (Arethusana arethusa), la Zygène de la Bruyère (Zygaena fausta). Ces trois espèces sont protégées au niveau régional et caractéristiques des pelouses calcicoles ouvertes.

Parmi les Coléoptères, la présence de Cymindis axillaris mérite d'être soulignée en raison de la grande rareté de cette espèce classée vulnérable, en très forte régression en Île-de-France où elle n'a fait l'objet d'aucune autre observation récente.

L'attrait paysager du site, sa tranquillité et sa diversité spécifique en font un lieu aujourd'hui rare en Ile-de-France. Les menaces qui pèsent sur cet équilibre sont heureusement faibles.

Géologie

Feuilles : Méréville. Sable de Fontainebleau, un peu de grès au Sud. Calcaire en colluvions.

Commentaires sur la délimitation

Le coteau se délimite facilement :

- par la route à l'ouest

- une culture à l'est

- la limite avec le village au nord

- un chemin au sud