Logos SINP

ZNIEFF 110320022
LA LOUVETIERE

(n° régional : 91195002)

Commentaires généraux

Les platières de la Louvetière sont localisées au sein d'un vaste massif boisé entouré de cultures. Constituée en trois îlots, leur superficie totale est assez importante et abrite une grande diversité de formations végétales compte tenu des variations de substrat : grès et sables de Fontainebleau sur la partie sud, calcaires de Beauce au niveau du plateau central.

13 espèces déterminantes ont été recensées sur l'ensemble du site.

Les formations accueillant le plus d'espèces de fort intérêt patrimonial sont les pelouses pionnières avec la Moenchie dressée (Moenchia erecta, rare), la Montie printanière (Montia fontana subsp. chondrosperma, rare) et la Renoncule des marais (Ranunculus paludosus, rare), sur sables humides ; la Spargoute printanière (Spergula morisonii, assez rare) et la Spargoute à cinq étamines (Spergula pentadra, très rare) et la Scille d'Automne (Scilla automnalis, rare) sur sables plus secs.

Les pelouses un peu plus denses et à tendance légèrement calcicole abritent de superbes stations à Orchis bouffon (Orchis morio, rare).

Les autres espèces déterminantes se répartissent ensuite sur l'ensemble du site. L'Orpin hérissé (Sedum hirsutum), espèce très rare et protégée régionale est caractéristique des rochers gréseux.

En bordure de platière, dans des stades d'ourlets préforestiers et en bordure de chemins ouverts se trouvent l'Amélanchier à feuilles ovales (Amelanchier ovalis), rare et protégée régionale et l'Alisier de Fontainebleau (Sorbus latifolia), assez rare et protégée nationale.

Le Laser blanc (Laserpitium latifolium), très rare et protégée nationale a été observé au niveau de l'aqueduc de la Vanne, où des formations calcicoles sont dominantes et où le passage d'un chemin de petite randonnée favorise le maintien de stades de pelouses et d'ourlets.

Une autre espèce déterminante apporte un intérêt supplémentaire au site : la Couleuvre d'Esculape (Elaphe longissima), qui trouve au niveau des taillis de Bouleaux colonisant les platières un habitat qui lui est favorable.

Les platières sont essentiellement fréquentées dans la partie ouest, à proximité du village de Videlles et en raison de la présence d'un GR. La rudéralisation des formations herbacées y est importante et menaçante pour leur évolution. Les autres menaces sont liées à la fermeture du milieu, et aux projets d'extension des carrières de grès.

Commentaires sur la délimitation

Les platières de grès s'étendent d'est en ouest sur la totalité de la ZNIEFF et constituent des habitats déterminants accueillant des espèces de fort intérêt patrimonial. Les pelouses du plateau ainsi que les chaos gréseux situés de part et d'autre, sur les versants nord et sud, contribuent à la richesse de la ZNIEFF en y apportant des espèces caractéristiques. La répartition des espèces et l'agencement des habitats expliquent l'étendue de cette ZNIEFF.