Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210000690
BOIS DU MONT DE HANS ET DE MONT-YVRON

(n° régional : 00000142)

Commentaires généraux

La ZNIEFF dite des bois du Mont de Hans et de Mont-Yvron est localisée entre les communes de Valmy et Hans, dans le département de la Marne. C'est une zone éclatée en trois secteurs très rapprochés : elle occupe une grande partie des pentes et sommets d'une pointe avancée de la Champagne crayeuse et de plusieurs monts (Mont Yvron, Mont de Hans et Mont d'Armont). La végétation comprend des broussailles des terrains crayeux, des lambeaux de pelouses sur quelques talus, des pinèdes et surtout une hêtraie calcicole sous forme d'une futaie de hêtres de très belle venue, ce qui est rare en Champagne crayeuse. On y rencontre le cortège habituel de ce type de forêts : les bois sont ici caractérisés par l'abondance et la diversité des feuillus, notamment arborescents, qui les composent. Outre le hêtre, on y rencontre des érables champêtre et sycomore, merisier, frêne, tilleul à petites feuilles, sorbier torminal et surtout deux arbres d'origine montagnarde, assez rares en Champagne crayeuse, le sorbier des oiseleurs et l'orme des montagnes. La strate arbustive comprend divers arbustes (cerisier de Sainte-Lucie, viornes lantane et obier, cornouiller sanguin, aubépine monogyne, prunellier épineux, etc.). On remarque également dans le tapis herbacé des espèces transgressives de la pelouse calcicole sur craie marneuse telles que la laîche glauque, le brachypode penné, la platanthère à deux feuilles, la primevère officinale, etc. Par sa position de contact, pointe avancée du plateau crayeux dénudé ouverte sur la plaine de Champagne humide, ce site est potentiellement favorable à la faune vertébrée. Ses qualités paysagères sont en plus remarquables. Cette zone est encore en assez bon état, elle est néanmoins très menacée par la conversion en pinèdes de pins noirs et par la culture dans les endroits moins pentus.

Commentaires sur la délimitation

Les limites de la ZNIEFF suivent les contours des coteaux les plus riches (et correspondent donc aux hauts et bas de pentes).