Logos SINP

ZNIEFF 210000714
PELOUSES ET BOIS DE LA GARENNE D'ECUEIL

(n° régional : 00000138)

Commentaires généraux

La Garenne d'Ecueil est située à l'est du village du même nom, dans le Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims. Elle comprend surtout des forêts feuillues (appelées aussi "garennes"), ainsi que des pelouses et des fruticées de recolonisation.

Les forêts sont représentées d'une part par la chênaie sessiliflore acide à fétuque filiforme et d'autre part par la chênaie-charmaie neutrophile à jacinthe des bois. Le peuplement arborescent est dominé par le chêne pédonculé, le frêne, le charme, le bouleau, le hêtre et le tilleul à feuilles cordées. Les lisières thermophiles comprennent notamment la callune vulgaire, le genêt pileux, le céphalanthère à larges feuilles, le cytise couché, le mélampyre des prés et l'épervière en ombelle.

Les pelouses représentent l'intérêt essentiel de la ZNIEFF. Très réduites en superficie, elles sont de deux types :

- un groupement pionnier qui colonise les sables et les cailloutis calcaires exposés sud ; il est composé d'un grand nombre d'espèces annuelles caractéristiques comme par exemple le céraiste des sables, la minuartie hybride, l'alysson, la drave printanière, le calament acinos, le myosotis hérissé, l'oeillet prolifère, le silène conique, le saxifrage tridactyle. Ils sont accompagnés par l'armoise des sables et son remarquable parasite, l'orobanche des sables, par de nombreuses espèces calcicoles (thym serpolet, ail à tête ronde, koelérie pyramidale, luzerne lupuline, luzerne naine, brome dressé, euphorbe petit-cyprès, etc.) et par des espèces commensales des cultures qui trouvent ici des conditions favorables à leur développement (bugle petit-pin, chondrille joncée, persil des moissons (non revu récemment), valérianelle carénée, arabette de Thalius, mâche, ornithogale en ombelle, muscari en toupet). La dynamique végétale (fermeture de la pelouse) est stoppée par le passage régulier (tous les 2 à 3 ans) de l'agriculteur riverain qui y effectue quelques sillons de labour (nettoyage de soc) : c'est à ce niveau que la pelouse est la plus caractéristique.

- sur les fortes pentes ou au niveau des talus, sur substrat siliceux, se développe la pelouse acide à corynéphore blanchâtre accompagné de la petite oseille, de l'armérie faux-plantain, de la jasione des montagnes, du céraiste des sables, du pâturin bulbeux, du trèfle pied-de-lièvre...

Elles s'embroussaillent par endroits avec l'aubépine monogyne, le troène vulgaire, la viorne lantane et le chèvrefeuille rampant.

La flore comprend de nombreuses espèces rares : trois sont protégées au niveau régional, le corynéphore blanchâtre (très menacé), le silène à oreillettes (très localisé en Champagne-Ardenne au niveau du Tertiaire parisien, en très forte régression) et l'orobanche des sables (très rare en France où elle ne se rencontre que dans le Dauphiné, la Savoie, l'Auvergne et la Marne). Ils sont inscrits dans la liste rouge des végétaux de Champagne-Ardenne de même que quatorze autres espèces : conopode dénudé, cytise couché (dans les bois clairs et les lisières ensoleillées), mibora minime, luzerne naine, armérie faux-plantain, alysson, trèfle blanc-jaunâtre, cotonnière naine, persil des moissons (non revu récemment), chondrille joncée, orobanche violette, orobanche du trèfle et orobanche du picris. Deux espèces de la liste rouge ont aujourd'hui disparu : il s'agit du silène conique (donnée de 1966) et de l'herbe aux chats (vu en 1959).

Certains papillons (notamment le machaon, l'azuré de la bugrane, le paon du jour, la sylvaine, le myrtil, l'amaryllis, etc.), divers criquets (criquet des clairières, criquet des pâtures...), des sauterelles (conocéphale bigarré, grande sauterelle verte), des grillons (grillon des bois, grillon d'Italie, moins commun) se rencontrent sur le territoire de la ZNIEFF.

Le lézard des souches fréquente les talus ensoleillés : totalement protégé en France depuis 1993, il est inscrit à l'annexe IV de la directive Habitats, à l'annexe II de la convention de Berne, sur le livre rouge de la faune menacée en France et sur la liste rouge régionale (catégorie "en déclin").

Le site a été proposé (avec neuf autres ZNIEFF) dans le cadre de la directive Habitats (site n°29 : marais et pelouses du tertiaire au nord de Reims). Son état général est moyen (présence notamment de tas de terre sur la pelouse).

Commentaires sur la délimitation

Les limites de la ZNIEFF sont fonction de celles des milieux naturels intéressants (garenne, lisières et pelouses).