Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210008994
FORETS ET PELOUSES DES GARENNES ET DES TOURNANTS A VILLERS-MARMERY

(n° régional : 04950010)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des bois et pelouses des Garennes et des Tournants est située au sud du village de Villers-Marmery, dans le Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims. Elle fait partie de la grande ZNIEFF de type II du massif boisé de la Montagne de Reims et comporte des forêts diverses, des pelouses, des groupements d'éboulis (au sud-est de la zone) ainsi que des lisières forestières thermophiles bien caractérisées.

Sur les pentes les plus escarpées se développe la hêtraie calcicole thermophile (souvent en reconstitution), avec une strate arborescente composée par le hêtre, le pin sylvestre et surtout le pin noir (très fréquent), le chêne pubescent, le cormier (espèce subméditerranéenne rare en Champagne-Ardenne), l'alisier blanc, l'alisier torminal et l'alisier de Fontainebleau, forme propre au versant sud de la Montagne de Reims (protégé en France et inscrit sur la liste rouge régionale des végétaux), présent dans la lisière nord-ouest du bois, le long du CD 37. La strate arbustive renferme de nombreuses espèces calcicoles (viorne lantane, rosier rouillé, rosier pimprenelle, cerisier de Sainte-Lucie, chèvrefeuille camerisier, tamier commun, etc.) et la strate herbacée est bien développée et caractérisée par de nombreuses orchidées (céphalanthère à grandes feuilles, épipactis à larges feuilles, orchis pourpre, néottie nid d'oiseau, listère ovale), ainsi que par la laîche digitée, la laîche glauque, la mélitte à feuiles de mélisse, l'hellébore fétide, etc. Au sud du massif certaines lisières sont bien développées : on y remarque la phalangère rameuse, le genêt pileux, le brachypode penné, le petit pigamon, le solidage verge d'or, l'euphorbe petit-cyprès... De nombreuses plantations plus ou moins denses de pins sylvestres ou de pins noirs sont également représentées. Leur flore est souvent typique et diversifiée, avec par exemple la présence d'une orchidée, la goodyere rampante et de certaines espèces transgressives des pelouses.

Au sud-est de la ZNIEFF, sur les pentes raides des Tournants se situe une zone de pelouses plus ou moins ouvertes et d'éboulis crayeux qui recèlent deux espèces protégées au niveau régional, la violette rupestre et le lin français. Elles sont toutes deux inscrites sur la liste rouge des végétaux de Champagne-Ardenne, de même que le gaillet de Fleurot (endémique franco-britannique figurant dans la liste des espèces prioritaires du livre rouge de la flore menacée en France). Ils sont accompagnés par la potentille printanière, la globulaire, l'anémone pulsatille, l'euphorbe de Séguier, l'hélianthème jaune, la germandrée des montagnes, la gentiane germanique, le cytise pédonculé, l'ophrys frelon, l'épipactis brun rougeâtre...

De nombreux Lépidoptères et Orthoptères fréquentent le site, notamment des papillons colorés (argus bleu céleste, argus bleu nacré, argus bleu commun, argus frêle, citron, belle-dame, petite violette, demi-deuil...), des sauterelles (conocéphale bigarré, decticelle bicolore, sauterelle ponctuée, grande sauterelle verte), des criquets chanteurs (criquet des clairières, criquet duettiste, criquet des pâtures), le grillon des bois, etc.

Sur les talus bien ensoleillés des pelouses et des lisières forestières se remarque le lézard des souches : protégé en France depuis 1993, inscrit à l'annexe IV de la directive Habitats et à l'annexe II de la convention de Berne, il figure dans le livre rouge de la faune menacée en France (en déclin dans le nord et le nord-est du pays) et sur la liste rouge régionale (catégorie vulnérable). La faune avienne, bien que ne recelant pas de rareté est bien diversifiée : on peut y observer de nombreux rapaces (buse, bondrée apivore et faucon crécerelle), grives (musicienne et draine) et mésanges (bleue, huppée, à longue queue), ainsi que le pic épeiche, le pigeon ramier, la tourterelle des bois, le grosbec casse-noyaux, le pouillot véloce, le geai des chênes, etc. Le site est fréquenté par les grands mammifères (sangliers et chevreuils), la pelouse par le lapin de garenne et par certains papillons dont le paon-du-jour, le citron, l'aurore, le demi-deuil et le tircis.

La ZNIEFF est dans un bon état général de conservation (la tempête du 26/12/99 a entrainé la formation de grandes trouées dans la forêt,ayant eu une action bénéfique poiur la biodiversité végétale). Les pelouses ont malheureusement tendance à se refermer et à être colonisées par les ronces, les pins et les bouleaux. Cette ZNIEFF a été proposée pour le réseau Natura 2000, avec six autres, dans le cadre de la directive Habitats (site n° 67 : massif forestier de la Montagne de Reims - versant sud - et étangs associés).

Commentaires sur la délimitation

La délimitation de la ZNIEFF est fonction des limites de la végétation de bois et de pelouses la plus intéressante.