Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240003905
ETANG ET VALLON DE RAVOIR

(n° régional : 00000422)

Commentaires généraux

Il s’agit d’un étang et d’un vallon boisé situés en forêt d’Orléans.

L’intérêt du site vient des rives de l’étang de Ravoir qui abritent des espèces comme Drosera intermedia, Drosera rotundifolia ou encore Littorella uniflora, de l’ancienne carrière du Grand Cas où se développe une population de Lycopodiella inundata, de l’étang de Raviole qui abrite une population de Thelypteris palustris et du ruisseau de Ravoir, autour duquel on trouve des aulnaies-frênaies abritant une très grande population d’Osmunda regalis.

Au total, on rencontre sur le site une vingtaine d’espèces déterminantes, dont plus d'une dizaine est protégée. Se remarque également sur l’étang de Ravoir la présence d’une belle population de Luronium natans, espèce inscrite à l’annexe II de la directive Habitats.

Sur le plan faunistique, l’étang du Ravoir reste le site « historique » de réinstallation du Balbuzard pêcheur en nidification. Il y niche toujours. Outre cette espèce emblématique, la zone présente un réel intérêt ornithologique puisqu’elle est fréquentée par une quinzaine d'espèces d’oiseaux déterminantes. Deux espèces déterminantes de poissons ont également été signalées, ainsi que plusieurs espèces d'odonates, dont deux sont protégés, Leucorrhinia pectoralis et L. caudalis.

Commentaires sur la délimitation

Le contour est calé sur la limite de l’étang, la limite du vallon et la route départementale 952. En outre, il s’écarte de l’étang au niveau de la parcelle 195 pour intégrer la carrière du Grand Cas, particulièrement riche sur le plan floristique.

Le contour de la ZNIEFF de première génération « Ruisseau et vallon du Ravoir » a été étendu à l’étang du Ravoir, mais la partie située en aval de la RD 952, qui ne présente visiblement plus d’intérêt particulier pour la flore et les habitats, a été exclue. D’ailleurs elle n’est que très faiblement connectée écologiquement.