Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 250012338
HAUT-BASSIN DU SARTHON

(n° régional : 00030007)

Commentaires généraux

La haute-vallée du Sarthon et ses affluents présentent différents types de milieux : habitats aquatiques, prairies hygrophiles, secteurs tourbeux ou para-tourbeux, étangs... riches en espèces végétales et animales intéressantes.

Offrant une coupe naturelle dans les complexes de la caldera cambrienne d'Ecouves, le ruisseau de la Roche Elie présente un intérêt géologique certain. Il témoigne de l'intense activité volcanique dont la partie orientale du Massif armoricain a été le siège il y a cinq cent millions d'années.

L'intégralité de cette Znieff est en APPB, et incluse dans la ZSC FR2502015 "Vallée du sarthon et affluents" au titre de la directive Habitats du dispositif Natura 2000.

FLORE

On recense de nombreuses espèces botaniques rares, parmi lesquelles la Violette des marais (Viola palustris), le Comaret (Comarum palustre), l'Osmonde royale (Osmunda regalis), le Trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata), la Fougère des montagnes (Oreopteris limbosperma), l'Orchis brûlé (Orchis ustulata), le Rosier à fleurs en corymbe (Rosa corymbifera), la Linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium) et le Scirpe épingle (Eleocharis acicularis) en bordure d'étang, les Potentilles des marais (Comarum
palustre) et négligée (Potentilla neglecta), ou encore l'Oenanthe à feuilles de peucédan (Oenanthe peucedanifolia).

FAUNE

Ce réseau hydrographique se caractérise par une bonne qualité d'eau, une bonne diversité d'habitats aquatiques, mais un faible soutien d'étiage. Classés en première catégorie piscicole, le Sarthon et ses affluents représentent un des rares faciès salmonicoles du secteur.

Le peuplement piscicole est concordant avec le type théorique de ces cours d'eau et présente des populations intéressantes de Truite fario (Salmo trutta fario) et de fortes potentialités pour l’Écrevisse à pieds blancs (Austropotamobius pallipes), ici contactée.

Parmi les oiseaux, qui demeurent très peu inventoriés, citons le Héron cendré (Ardea cinerea), ici nicheur.

En matière d'insectes, on note la présence de la grande Aeschne (Aeschna grandis), espèce déterminante pour la région.

Commentaires sur la délimitation

Vallon humide renfermant des habitats variés (milieux aquatiques, prairies hygrophiles à tourbeuses, bois tourbeux, étang, mégaphorbiaie...) à l'origine de la présence d'espèces animales et végétales d'intérêt patrimonial.

Cette Znieff s'est étoffée en 2017 par fusion avec la Znieff de type I 520015247 "HAUT-BASSIN DU SARTHON (PARTIE MAYENNAISE)" qui existait initialement pour la partie située sur la région Pays de Loire.