Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 250030092
COTEAU CALCAIRE DE VAUCANU

(n° régional : 00000301)

Commentaires généraux

Il s'agit d'un coteau calcaire en excellent état de conservation géré de façon extensive avec un troupeau de bovins.

Fait marquant, la présence du Genêt ailé (Genista sagittalis**), mais sur tout au plus une dizaine de mètres carrés, soit une dizaine de touffes. Historiquement jamais observé dans le Calvados (Provost, 1998), il s’agit de la seconde station actuellement connue pour ce département. Cette espèce est aujourd’hui menacée par la disparition des pelouses calcicoles par embroussaillement suite à la déprise du pâturage extensif mais également par la fauche trop intensive et destructrice des talus.

Ce coteau accueille par ailleurs tout le cortège d’espèces caractéristiques des pelouses sèches calcicoles, habitat reconnu d’intérêt communautaire (6210). Citons par exemple l’Avoine des prés (Avenula pratensis*), le Brome erigé (Bromus erectus), la Campanule à feuilles rondes (Campanula rotundifolia*), la Carline vulgaire (Carlina vulgaris), le Gaillet couché (Galium pumilum*), le Plantain moyen (Plantago media), le Trèfle jaunâtre (Trifolium ochroleucon*) et de nombreuses orchidées telles que la Listère à feuilles ovales (Listera ovata), l’Orchis pourpre (Orchis purpurea), la Platanthère à deux feuilles (Platanthera bifolia*)…

Au dessus du coteau se trouve une belle prairie de fauche qui accueille, en plus des espèces communes des prairies comme la grande marguerite (Leucanthemum vulgare) ou les graminées comme la flouve odorante (Anthoxanthum odoratum), de très nombreux pieds de colchique d’automne (Colchicum autumnale*). Cet habitat est en régression au niveau régional.

Dans le prolongement du coteau au sud se trouve une hêtraie calcicole dont la strate arborée est composée de Hêtres (Fagus sylvatica) centenaires ce qui constitue un intérêt paysager certain. Notons dans la strate herbacée la présence de nombreux pieds de Céphalanthère de damas (Cephalanthera damasonium*). Une clairière a été inventoriée au centre de la hêtraie, il s’agit d’une végétation d’ourlet calcicole où le Brachypode penné (Brachypodium pinnatum) domine. Quelques pieds de l’Ophioglosse vulgaire (Ophioglossum vulgatum*) y ont été recensés.

N.B. : les espèces protégées au niveau national sont signalées par ***, celles protégées au niveau régional par **, les espèces rares par *.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible