ZNIEFF 260005574
HAUTE VALLÉE DE L'ARCONCE

(n° régional : 08001001)

Commentaires généraux

La vallée de l’Arconce marque la limite entre le Charolais au nord-ouest et le Brionnais au sud-est. Le fond de vallée est constitué d’alluvions d’âge quaternaire (sables et limons), tandis que les coteaux traversent des terrains majoritairement argileux et calcaires (âges du Lias et du Jurassique moyen). La rivière encore dynamique car non rectifiée, est caractérisée par des successions de zones d’érosions et de dépôts, à l'origine de biotopes variés. Localement des petits bras morts sont présents. La prairie bocagère pâturée est le paysage dominant qui encadre le cours sinueux de l’Arconce.

Ce site est d’intérêt régional pour ses divers habitats, avec en particulier ceux des zones alluviales, ainsi que pour sa faune et sa flore variées.

Le pâturage, relativement intensif, prédomine sur le site et contribue à gommer l’originalité des végétations présentes. Le territoire est principalement occupé par de la prairie mésophile banale et de la prairie inondable pâturée en fond de vallée. Toutefois, ponctuellement au sein de l'hétérogénéité dans le couvert prairial ou linéairement le long des cours d’eau, les habitats d’intérêt régional suivants s’expriment :

- pelouses sur sables alluviaux,

- prairies de fauche non inondables (rares),

- pelouses calcaires sur versants,

- ourlets eutrophes humides,

- végétations pionnières des dépôts de sables et de limons des cours d’eau,

- végétations amphibies des bordures de cours d’eau,

- herbiers aquatiques des cours d’eau,

- aulnaies-frênaies rivulaires (très localisées ou mal exprimées).

Quelques espèces végétales protégées réglementairement ont été répertoriées :

- la Pulicaire commune (Pulicaria vulgaris), plante annuelle inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- le Trèfle souterrain (Trifolium subterraneum),

- l'Orchis grenouille (Dactylorhiza viridis).

Ce site est une zone importante pour la nidification d’oiseaux inféodés aux zones humides et bocagères, déterminants pour l'inventaire ZNIEFF, tels que :

- Chevêche d'Athéna (Athene noctua), rapace nocturne menacé par la disparition du bocage, qui a besoin de vieux arbres pour nidifier,

- Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), passereau chasseur d’insectes, d’intérêt européen,

- Alouette lulu (Lullula arborea), passereau d’intérêt européen,

- Courlis cendré (Numenius arquata), oiseau limicole nicheur rare en Bourgogne,

- Pic épeichette (Dendrocopos minor),

- Vanneau huppé (Vanellus vanellus),

- Huppe fasciée (Upupa epops),

- Tarier des prés (Saxicola rubetra).

Le cours de l’Arconce héberge des espèces de poissons déterminants pour l’inventaire ZNIEFF avec :

- Lamproie de Planer (Lampetra planeri), poisson d’intérêt européen,

- Bouvière (Rhodeus amarus), poisson d’intérêt européen,

- Vandoise (Leuciscus leuciscus).

La Rainette verte (Hyla arborea), amphibien protégé réglementairement, se reproduit au niveau des mares présentes sur le site.

Ce patrimoine pourrait se diversifier davantage grâce à un élevage plus extensif, respectueux des milieux prairiaux, des ripisylves, des mares, des bras morts et des cours d'eau.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est délimité par le lit majeur de L'Arconce.