Logos SINP

ZNIEFF 260005645
BOIS DE CRAS A BONNAY ET SALORNAY-SUR-GUYE

(n° régional : 14016095)

Commentaires généraux

Au cœur de la Côte chalonnaise, le territoire comprend une colline avec des secteurs calcaires d’âge jurassique moyen et d’autres plus argileux (argiles et marnes du Lias). Les boisements feuillus dominent avec des petits secteurs de pelouses calcaires. Quelques prairies bocagères complètent la zone.

Ce site est d’intérêt régional pour la faune et la flore des pelouses, bois secs et des lisières.

Divers biotopes d’intérêt régional caractérisent les secteur calcaire avec entre autres :

- des pelouses arides, habitats d’intérêt européen,

- des pelouses semi-arides, également d’intérêt européen,

- des ourlets herbacés,

- des chênaies pubescentes.

Le reste de la zone comprend des secteurs de chênaie-charmaie à Asaret (Asarum europaeum) sur sols riche en calcaires, et de chênaie-charmaie sur sol faiblement acide.

Ces habitats abritent des plantes déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF, avec :

- l'Orchis singe (Orchis simia), orchidée exceptionnelle en Saône-et-Loire et protégée réglementairement,

- l'Erable de Montpellier (Acer monspessulanum), arbuste méditerranéen protégé réglementairement, approchant ici de la limite nord de son aire de répartition,

- le Limodore à feuilles avortées (Limodorum abortivum), orchidée protégée réglementairement.

- la Coronille faux-sené (Hippocrepis emerus), arbuste méditerranéen protégé réglementairement, ici à la limite nord de son aire de répartition,

- l'Erable à feuilles d’obier (Acer opalus), petit arbre en limite ouest de son aire de répartition.

Ce patrimoine dépend de pratiques agricoles extensives ainsi que d'une gestion forestière à base de peuplements feuillus diversifiés et adaptée aux conditions stationnelles.

Des pelouses en déprise sont susceptibles de se boiser et de perdre leur intérêt pour la faune et la flore des milieux ouverts, aussi une restauration (débroussaillage) et un entretien (pâturage, fauche) permettraient de contrecarrer cette évolution.

Commentaires sur la délimitation

Périmètre délimité par la colline calcaire jusqu'au bas de pente; la vallée alluviale de la Guye est exclue.