ZNIEFF 260030266
MEANDRES DE LA SAONE A GLANON ET CHATELET

(n° régional : 14003004)

Commentaires généraux

La Saône, creusée dans les formations superficielles et reposant sur des alluvions récentes, trace dans ce secteur des méandres très marqués. Le bassin d’inondation est occupé majoritairement par des cultures, les zones prairiales étant assez restreintes sur ce tronçon.

Assez dégradé, le secteur présente pourtant encore un patrimoine faunistique et floristique remarquable inféodé aux zones humides.

Le site regroupe plusieurs stations botaniques exceptionnelles accueillant notamment la Fougère d'eau à quatre feuilles (Marsilea quadrifolia), espèce présente sur les rives en pente douce. D’intérêt européen, elle subit de très fortes régressions en Bourgogne et en France; elle est notamment menacée par la dégradation de la qualité des eaux et la destruction de son habitat.

Les herbiers aquatiques, habitats d'intérêt régional, abritent :

- Le Potamot filiforme (Potamogeton trichoides), plante aquatique rarissime en Bourgogne,

- la Morène aquatique (Hydrocharis morsus-ranae).

Les prairies humides de fauche de l'alliance végétale du Bromion racemosi et les mégaphorbiaies associées sont riches en espèces végétales déterminantes pour l’inventaire ZNIEFF, dont :

- l’Oenanthe à feuilles de Silaüs (Oenanthe silaifolia), plante protégée réglementairement,

- l’Euphorbe des marais (Euphorbia palustris), plante protégée réglementairement,

- l’Inule des fleuves (Inula britannica), plante inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- le Séneçon des marais (Jacobaea paludosa),

- le Cuivré des marais (Lycaena dispar), papillon protégé réglementairement.

Les roselières et caricaies abritent :

- la Berle à larges feuilles (Sium latifolium), plante inscrite au livre rouge de la flore menacée de France,

- le Butome en ombelle (Butomus umbellatus).

C'est aussi une zone de nidification pour un cortège remarquable d’espèces tant rupestres (Guêpier d'Europe [Merops apiaster]) que typiques des milieux prairiaux (Tarier des prés [Saxicola rubetra]).

Le secteur concerné par cette ZNIEFF fait partie de la zone la plus altérée du val de Saône côte-d'orien et chaque parcelle restante doit être prise en compte et conservée. La conversion des prairies en culture est rapide et menace les petites zones humides résiduelles.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre englobe des reliquats de prairies de fauche et des bras morts remarquables, dans un secteur très fortement dégradé. Les champs sont exclus de la zone autant que possible. Le périmètre est délimité au sud et à l'est par les domaines vitaux des oiseaux et de papillons déterminants pour l'inventaire ZNIEFF.