Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 420030250
Etang du Bindelessweiher à Bisel

(n° régional : 1685250)

Commentaires généraux

Ce petit étang isolé au sein d'une matrice agricole intensive, développe des vasières à la faveur des phénomènes d'inondations/exondation temporelle (en fonction des assecs ou des curages) et spatiales sans doute en raison d'une faible lame d'eau et d'assecs récurrents. Composés de plantes herbacées naines à développement rapide, principalement des Joncs et des Laîches, ces habitats forment des gazons annuels et vivaces sur les substrats amphibies et ensoleillés des berges des plans d'eau que l'on retrouve sur de nombreux étangs du Sundgau (région du sundgau des étangs). La phénologie est souvent tardive mais le développement de cette végétation peut être rapide. Les principes de base nécessaires à leur conservation sont le maintien du fonctionnement hydrique des pièces d'eau favorisant les variations du plan d’eau, condition liée au caractère amphibie et héliophile, et absence de toute forme d'eutrophisation, maintenant un degré de trophie au plus méso-eutrophe. Une mise en assec des pièces d’eau espacée dans le temps pourrait être extrêmement propice au maintien des végétations amphibies de bas-niveau topographique.

Commentaires sur la délimitation

L'intérêt de cette ZNIEFF étant essentiellement floristique et basé sur la présence d'une seule plante déterminante, le périmètre est centré sur l'étang et la station obserrvée en 2004, avec prise en compte d'une zone tampon pour des raisons de connectivité et de fonctionnalité de l'écosystème.