Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 430220018
LA COTE A BOUROGNE

(n° régional : 31000034)

Commentaires généraux

A Bourogne, "la Côte" est une colline calcaire plus ou moins boisée située au sud-ouest de la commune et dominant la Bourbeuse d'une quarantaine de mètres. Cette colline s'inscrit au sein d'une région à la topographie molle aux altitudes oscillant entre 300 et 400 m. L'ensemble du site est composé de formations secondaires (Jurassique) datant de l'Oligocène, affleurements calcaires très localisés dans le département et qui font toute la richesse végétale du coteau.

 

La Côte se distingue par la présence de pelouses sèches (mésobromion), milieux très rares dans le Territoire de Belfort (il en resterait moins de 50 ha actuellement ) et ont la particularité d'être juxtaposées aux prairies humides de la Bourbeuse prenant appui sur le coteau. Les pelouses constituent un type de végétation herbacée installée sur des milieux à degré nutritionnel plutôt faibles et sur des sols généralement superficiels ; on parle aussi de prairies maigres. En Franche-Comté, de nombreux types de pelouses ont pu être mis en évidence (pelouses xérophiles, mésophiles sur silice ou sur calcaire), les facteurs de différenciation étant le climat et les propriétés des sols. A Bourogne, ces pelouses sont bordées à l'ouest et au sud-ouest par une forêt de feuillus mélangés (hêtres, chênes pédonculés,...) remarquable par la présence du lis martagon assez rare en plaine et de la céphalanthère rouge rare dans le département. Le sud de la pelouse, en forte pente descendant vers la Bourbeuse, est un terrain formé de prés de fauche mésophiles plus ou moins engraissées (prairies à fromental). Globalement, la Côte est une zone de grand intérêt par son cortège floristique composé de plantes peu courantes présentant, pour certaines, des affinités méditerranéennes marquées. La présence de l'aster amelle (seule localité du département) est attestée.

 

Du point de vue des insectes, il s'agit également d'un secteur remarquable. Ainsi le cortège de papillons est riche puisqu'il compte 21 espèces recensées à ce jour. En raison de l'extrême localisation des pelouses dans le Territoire de Belfort, ce peuplement présente plusieurs espèces rares au niveau départemental voir en France comme l'atteste la présence du damier de la succise (protégé en France) ou de l'hespéride de la mauve.

 

STATUT DE PROTECTION

Aucune protection réglementaire de l'espace n'a été mise en place. En revanche, la présence de plantes et insectes cités dans les arrêtés ministériels du 20.01.82 et du 23.04.07 assurent indirectement la protection des pelouses puisque est interdit tout acte de destruction à l'encontre de ces espèces et de leur biotope.

 

OBJECTIFS DE PRESERVATION

La préservation de ce site est souhaitable à plus d'un titre, que ce soit pour la sauvegarde d'un type de milieu exceptionnel dans le Territoire de Belfort ou le maintien d'un paysage rural diversifié. L'abandon de tout pâturage ou fauche a amené une réduction importante des zones ouvertes et le développement d'arbustes. En l'absence d'intervention, la pelouse s'enfrichera inexorablement jusqu'à la disparition totale des zones ouvertes.

Le site souffre également d'une surfréquentation (parcours de santé, feux d'artifices, dépôts divers) qui se traduisent localement par un nombre important de saignées où le sol est devenu apparent au sein de la végétation.

On notera pour finir des plantations de résineux au sud de la pelouse.

Les objectifs à promouvoir portent sur :

- le conduite d'un entretien régulier des pelouses ouvertes non encore colonisées par les arbustes et la reconquète de certaines des zones à faible recouvrement de ligneux en veillant à maintenir une mosaïque d'habitats afin d'optimiser la diversité floristique et faunistique;

- la suppression des dépôts sauvages de matériaux ;

- l'organisation de la fréquentation humaine sur quelques sentiers afin d'éviter une généralisation du piétinement et des places à feu ;

- une limitation stricte des enrésinements ;

- la préservation de ce site en relation avec les rares pelouses sèches situées à proximité, ferme du Rondot, Chemin du Texas, coteau d'Eguenigue, pelouse de Méroux, le Bosmont à Andelnans.

 

 

Commentaires sur la délimitation

extension des pelouses et des forêts