Logos SINP

ZNIEFF 520520022
ROCHER DE LA DIVE

(n° régional : 50550009)

Commentaires généraux

Cette butte témoin de calcaire jurassique offre un relief de falaise, forgé par un passé maritime récent, tandis que les carrières de calcaire ont laissé des terrasses. Pelouses rases sur les flancs et les terrases, secteurs embroussaillés, prairies et cultures sur la butte.

Intérêt botanique majeur avec plus de 15 espèces déterminantes dont l'Odontite de jaubert (protégée), la Salsepareille, en limite d'aire de répartition vers le nord (dernière station connue), l'Orchis abeille, la Germandrée petit chène, l'Absinthe...

Intérêt herpétologique : reproduction du Titon crêté, en limite d'aire de répartition vers le sud-ouest.

Intérêt ornithologique : reproduction de rapaces cavernicoles (Chevèche d'Europe...)

Intérêt entomologique : présence du Criquet italien et du Criquet tricolor...

Des mesures de gestion seraient nécessaire pour conserver la station de Salsepareille (débroussaillage) et les espèces qui témoignent du passé maritime (Criste marine, Immortelle des dunes). La conservation du point d'eau semble essentiel au maintien de la population du Triton crêté.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre comprend la butte calcaire dans sa totalité pour l'intérêt géologqiue et patrimonial qu'elle représente. La mare, située en contrebas du Rocher, côté sud-ouest, fait partie du périmètre puisqu'elle connstitue le site de reproduction du triton crêté, abrité dans les parties buissonantes du Rocher de la Dive.