Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 530015690
ETANG AMONT DU MOULIN DE KERDUEL

(n° régional : 06300007)

Commentaires généraux

La ZNIEFF conserve un intérêt local. Elle ne vise que le premier étang rencontré en amont du Moulin de

Kerduel (ancien étang d’alimentation du moulin) et plus particulièrement une petite zone tourbeuse

située à une centaine de mètres en amont de celui-ci. Un groupement très humide de bas-marais existe à

ce niveau en rive gauche du ruisseau, à présent sous les saules, et porte 2 espèces végétales

déterminantes : la potentille des marais (Potentilla palustris) et le trèfle d’eau (Menyanthes trifoliata), il

faut également souligner dans la même communauté végétale la présence de 2 autres plantes de la Liste

Rouge armoricaine : la laîche en rostre (Carex rostrata) et l’épilobe des marais (Epilobium palustre).

Une sphaigne assez peu fréquente Sphagnum squarrosum existe également à ce niveau et aussi

ponctuellement en rive droite, sous les saules et bouleaux.

Un secteur du bois humide situé en rive droite est très entretenu, presque "jardiné", il y a un risque

d’artificialisation du milieu.

L’étang est conservé dans la ZNIEFF car il influence certainement un peu le niveau de la nappe en

permettant de conserver un engorgement favorable au maintien de cette communauté. La végétation de

la queue de l’étang, plus mésotrophe, est principalement constituée d’une magnocariçaie de laîche en

panicule, et de groupements plus ponctuels à iris jaune (Iris pseudacorus), rubanier (Sparganium

erectum),...

La loutre d’Europe (Lutra lutra) fréquente ce sous-bassin versant.

Plusieurs inventaires signalent plus globalement l’intérêt écologique de l’ensemble du vallon dénommé

« Vallée du Moulin de Belost », dont la hêtraie-chênaie dominante et moussue est baignée dans une

atmosphère relativement humide, entretenue par les nombreux petites sources et rus affluents du ruisseau

principal. Il existe aussi des sous-bois variés.

La multiplication des étangs dans ce secteur n’est pas favorable à la qualité de l’eau du ruisseau ni à son

peuplement (invertébrés aquatiques, poissons). Diverses plantes exotiques introduites pour

l’ornementation des plans d’eau ne sont également pas souhaitables (bambous, gunneras, ...).

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre de cette petite ZNIEFF a été légèrement agrandi

pour inclure l’ensemble de l’étang du Moulin de Kerduel et la

zone tourbeuse boisée qui se trouve sur le proche amont.

D’autres étangs plus récents et artificiels sur des sources

affluentes proches et le long du cours d’eau sur l’aval n’ont pas

été intégrés dans la zone.