Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 540007590
LES PLATRIERES

(n° régional : 00000569)

Commentaires généraux

Pelouses marnicoles à fortes fluctuations saisonnières d'hydromorphie; mares temporaires et permanentes (d'origine artificielle), fruticée calcicole et accrûs de frênaie-ormaie.

INTERET BOTANIQUE : très élevé.

- sur le plan floristique : riche cortège d'espèces inféodées aux pelouses méso-hygrophiles sur marnes avec divers taxons rares ou menacés tels que la Gesse de Pannonie (Lathyrus pannonicus), l'Aster linosyris (Aster linosyris) et, surtout, la Canche moyenne (Deschampsia media), Graminée laté-méditerranéenne qui possède ici sa plus importante station régionale. Intérêt également des mares temporaires avec la Gratiole officinale (Gratiola officinalis) et le Jonc strié (Juncus striatus), Joncacée méditerranéenne en aire disjointe.

- sur le plan phytocénotique : présence d'une association végétale très rare en Poitou-Charentes, le POTENTILLO REPTANTIS-DESCHAMPSIETUM MEDIAE.

INTERET HERPETOLOGIQUE :

Grand intérêt des mares résultant de l'ancienne exploitation d'argile pour la batrachofaune : 9 espèces d'amphibiens recensées, dont les 2 rainettes en syntopie (la Rainette méridionale se trouvant ici en limite nord-est de répartition régionale) ainsi que des populations remarquablement abondantes de Crapaud commun (plus de 1500 individus) et de Triton marbré (plus de 500 individus).

Les sites de reproduction pour la batrachofaune sont variés : prairies inondables, fossés de drainage, bois mouillés, mares temporaires, mares permanentes, ornières, ruisseau. Les mares temporaires sont les plus favorables pour la reproduction des batraciens du fait de l'absence de poissons prédateurs.

N.B : un petite population de Tortue de Floride Trachemys scripta elegans est établie sur le site.

En ce qui concerne la batrachofaune, les principales menaces pesant sur le site sont :

- la progression du boisement pionnier (frênes, prunelliers, aubépines) par abandon des pratiques pastorales et de la fauche;

- un projet touristique;

- la pêche.

Les objectifs prioritaires pour le maintien de l'intérêt herpétologique sont :

- la conservation intégrale des habitats terrestres et de reproduction favorables aux populations de batraciens;

- la limitation de l'impact de la pêche;

- la mise en place d'une gestion par le pâturage.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre englobe la totalité des parcelles de la dépression encore occupées par la végétation naturelle (mares, pelouses, fruticées, bosquets); tous les milieux périphériques sont fortement anthropisés (cultures céréalières, vignes, prairies améliorées).