Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 720009371
MASSIF DU BAIGURA

(n° régional : 66110000)

Commentaires généraux

Le massif est une formation métamorphique très identifiable, constituée de schistes gris dans un environnement de roches sédimentaires (grès rouge).

Il est majoritairement occupé par des pelouses et landes atlantiques, parsemées de formations arborées sur les pentes des talwegs.

Les éléments les plus remarquables sont les formations tourbeuses qui se développent au niveau des sources des petits ruisselets ou de bas fonds humides, ainsi que que les formations rocheuses qui abritent un peuplement d'oiseaux rupestres.

De nombreux grands rapaces et passereaux rupestres fréquentent régulièrement le site, notamment pour s'y reproduire. En revanche, le vautour percnoptère se reproduisait sur le site jusqu'en 2003, le couple a été revu en 2004 et 2005 et n'est plus revu depuis. Des individus erratiques, adultes ou juvéniles, sont encore observés sur le Baygura, mais pas sur les aires de nidification.

Les principaux risques auxquels le site est exposé sont liés à l'importance des activités touristiques (parapente, randonnée, VTT, etc.) qui peuvent aboutir à un dérangement excessif de l'avifaune et à la dégradation de la flore.

Commentaires sur la délimitation

La délimitation générale est fortement basée sur le relief, puisque la zone est constituée d'un massif de basse montagne. La transition entre le pied du massif et son environnement est souvent marquée par le développement des terrains agricoles, qui sont exclus de la zone.

La ZNIEFF est cependant identifiée et localisée en fonction de la présence notable d'habitats déterminants tels que des zones tourbeuses, des landes humides et des parois rocheuses humides, ainsi que par la présence d'aires de nidification de grands rapaces. Le domaine vital de ces espèces est fréquemment trop grand pour être inclus en totalité dans la ZNIEFF.