Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 740120146
FORET DES LOGES

(n° régional : 87000097)

Commentaires généraux

La forêt d'Aixe, également connue sous le nom de forêt des Loges, se trouve sur la commune de St-Priest-sous-Aixe.

L'intérêt de cette forêt est qu'elle s'intègre à un massif plus vaste depuis la vallée de la Vienne jusqu'à Cognac-la-Forêt. Le secteur en ZNIEFF est encore largement dominé par les feuillus. La roche mère peu acide (orthogneiss anatectiques) a permis l'installation d'une flore à caractère neutrophile, originale pour la région.

On peut ainsi citer la Mélitte (Melittis melissophyllum), le Brachypode des rochers (Brachypodium rupestre), la Laîche pâle (Carex pallescens), la Laîche glauque (Carex flacca), la Raiponce en épi (Phyteuma spicatum), la Gesse des montagnes (Lathyrus linifolius) ou le Scille à deux feuilles (Scilla bifolia). Ponctuellement, on note la Brande (Erica scoparia) sur les lisières entre Beauregard et Trein, la Nartécie (Narthecium ossifragum) dans l'étang de la Croix des Bouchats. Quelques autres espèces liées aux méso-climats frais s'observent çà et là dans les vallons :  le Sureau des montagnes (Sambucus racemosa), l'Euphorbe d'Irlande (Euphorbia hyberna),  la Balsamine (Impatiens noli-tangere), le Millepertuis androsème (Hypericum androsaemum)...

Au plan faunistique, ce grand massif de feuillus montre un cortège d'oiseaux forestiers interessant avec l'Autour des palombes, la Bondrée apivore, la Chouette hulotte, le Pic mar, le Pic noir, le Pouillot siffleur ou encore le Bouvreuil pivoine. Les friches et coupes offrent un habitat pour le Busard Saint-Martin et pour l'Engoulevent d'Europe. La forêt abrite également un coléoptère, le Criocère du muguet (Lilioceris merdigera), qui est rare dans la région. Enfin, les mares forestières sont utilisées par le Sonneur à ventre jaune. La Barbastelle occupe également les lieux.

Commentaires sur la délimitation

Le périmètre est limité au massif boisé situé à l'est de la route départementale 10 et au nord de la route départementale 10a2. Le périmètre d'origine a été affiné afin de suivre les délimitations des habitats et ce grace à la fois aux photos aériennes récentes et également aux connaissances de terrain.