Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820030279
Plan de Vernieu, étang de Vénérieu, marais de Villieu

(n° régional : 38010004)

Commentaires généraux

L'étang de Vénérieu, plan d'eau issu de l'exploitation d'une sablière, a été réaménagé en zone de loisirs: baignade, pêche, terrain de football... Les rives et les emprises restées libres d'aménagement voient cependant nicher le Guêpier d'Europe, l'Hirondelle de rivage et le martin-pêcheur. Un grand nombre de limicoles et d'ardéidés (hérons) fréquentent ses rives sableuses en pente douces. Le développement de la végétation aquatique y est limitée ; il t a encore quelques années la Rainette verte était entendue ici. La zone bocagère humide du plan de Vernieu et sa végétation caractéristique (Viorne obier, Nerprun purgatif, Merisier à grappes, Houblon) fait le lien entre l'étang et le bocage de Saint-Marcel Bel Accueil. Le Faucon hobereau l'utilise pour chasser. La grande zone humide du marais de Villieu a été mise en culture ; elle attire cependant en période de nidification un à deux couples de Courlis cendré, et une dizaine de couples de Vanneau huppé intéressés par cette surface plate qu'ils peuvent surveiller. Le Courlis cendré et le Vanneau huppé se nourrissent sur toute la zone. Plus d'une centaine d'espèces d'oiseaux peut être observée ici toutes saisons confondues, sans compter mammifères, amphibiens et reptiles. Le bois de Flosaille abrite une station importante de Prêle d'hiver ainsi que le Lucane cerf-volant, un coléoptère xylophage dont la protection est considérée comme un enjeu à l'échelle européenne. Le canal du Catelan est un site privilégié pour la reproduction de l'Agrion de Mercure.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible