Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820030655
Lac de Sylans

(n° régional : 01050007)

Commentaires généraux

Le Haut-Bugey s’étend entre la cluse de Nantua à Bellegarde, au nord, et les cluses de l’Albarine et des Hôpitaux, au sud. Le climat, conditionné par le relief, est caractérisé par de fortes précipitations (partout supérieures à 1000 mm/an). De par son caractère karstique, la circulation est avant tout souterraine, d'où les sources sont rares. Situé dans la cluse de Nantua, le lac de Sylans est un lac de barrage naturel, né d'un glissement de terrain. Il est long de deux kilomètres et large de 250 m, pour une profondeur de vingt deux mètres. Les bords en sont rocheux sur presque tout le pourtour à l’exception de la queue orientale, qui forme une large "beine". Ce lac est alimenté par de nombreux ruisseaux et s’écoule, en particulier, par un ruisseau souterrain qui va former la source de la Doye. La combe dans laquelle il se trouve est fermée à l’ouest par l’éboulement d’une partie de la montagne (Magnin, 1904). L’intérêt halieutique du lac est lié à la présence de Lavaret (Corégone) et du Brochet. Les libellules sont également bien présents avec notamment la Cordulie métallique. La flore compte plusieurs espèces en régression dans l'ensemble du département de l'Ain. Ainsi, sur les bords ou près des bords, à faible profondeur, se trouvent le Flûteau à feuilles lancéolées, le Potamot perfolié… Les tiges des Pesses vulgaires apparaissent hors de l'eau ou flottent en surface. La queue orientale du lac est occupée par différents milieux humides. La flore remarquable y est représentée par la Gratiole officinale, la Laîche paradoxale (ou Laîche à épis rapprochés) ou encore le Séneçon des marais.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible