Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820030795
Etang Neuf

(n° régional : 01000012)

Commentaires généraux

Limitée à l'ouest par le val de Saône, à l'est par les premières collines du Revermont, la plaine de Bresse se distingue, au sud, de la Dombes, par une nature géologique particulière. Le substrat est constitué de sédiments sablo-argileux d'origine lacustre, remaniés lors des glaciations, et se présente sous forme de croupes très douces et assez monotones, ne dépassant pas 300 m d'altitude. La Bresse est une région bocagère. Champs de céréales entourés de haies et de bosquets d'arbres, prairies dans les vallons humides, quelques boisements où domine le chêne sessile, constituent l'essentiel du paysage. La présence d'étangs dans le centre de la plaine annonce la transition avec le plateau dombiste. L'étang neuf se situe dans le contexte forestier du bois de Vescours. Il est alimenté par un ruisseau intermittent provenant d'autres étangs situés au nord-est. L'alimentation principale se fait probablement par la nappe et/ou par les eaux de ruissellement. S'en échappe un ruisseau, le bief de l'étang neuf, qui va alimenter d'autres étangs plus à l'ouest avant d'aller se perdre dans la plaine alluviale de la Saône. Son intérêt est essentiellement entomologique avec la présence du Cuivré des marais. Disséminé du sud-ouest au nord de la France, cette espèce est plus répandue dans certaines régions telles que la Bresse. Son cycle biologique dépend de la présence d'oseilles sauvages, et elle est localement menacée par la disparition de ses habitats. Superbe papillon, l'Agrion de mercure (zygoptère), présent sur les eaux riches en végétation aquatique, est un précieux descripteur de la qualité écologique des cours d'eau. Une population importante de cette espèce ainsi que de la Cordulie à taches jaunes (anisoptère) indiquent en effet ici l'excellente qualité de l'eau.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible