Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820031408
Ruisseau du bois de la Lune

(n° régional : 69110007)

Commentaires généraux

Situé juste en amont de Charbonnières-les-Bains, en limite de la ville, le Bois de la Lune offre encore un aspect naturel et relativement préservé. Drainé par le ruisseau de la Botte, il abrite plusieurs espèces dont l'intérêt est par le contexte suburbain des lieux. Des cavités et de vieux arbres sont le refuge idéal pour deux espèces de chauves-souris. Espèce de taille moyenne au pelage bicolore brun foncé à la base et roussâtre au sommet, la Noctule de Leisler affectionne les trous dans les vieux arbres ou les vielles demeures pour y nicher. La Pipistrelle de Nathusius, elle, fréquente les forêts comportant de vieux arbres aux troncs creux et des points d’eau. La région Rhône-Alpes occuperait une place importante pour l’hivernage de l’espèce. Les chauves-souris sont les seuls mammifères à avoir acquis la maîtrise du vol actif. Elles ont aussi la particularité de "voir avec les oreilles" : même si leurs yeux sont fonctionnels, ces animaux nocturnes utilisent un sonar. Les ultrasons sont produits par la bouche ou le nez de l’animal. Ensuite, grâce à ses oreilles, ce dernier capte l’écho du son qui a été réfléchi par les obstacles ou les proies. On rencontre enfin un rare amphibien, trouvant ici l’association entre forêt et zones humides indispensable à son développement. En effet, le Sonneur à ventre jaune, crapaud au ventre jaune ponctué de noir, affectionne les eaux stagnantes peu profondes en forêt ou en milieu bocager. Il hiberne d’octobre à mars-avril, enfoui dans la boue, sous les feuilles ou dans la terre humide. Lorsqu’il quitte ses quartiers d’hiver, il recherche des flaques temporairement en eau, des petites mares ou des ornières forestières dans lesquelles il va se reproduire. Sa longévité peut atteindre une trentaine d'années ! Le Bois de la Lune conserve donc d’indéniables atouts qu’il conviendrait de préserver de toute urbanisation intempestive.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible