Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 820032318
Etangs de la Borde

(n° régional : 42000025)

Commentaires généraux

Au nord-ouest du département de la Loire, dans un paysage vallonné caractérisé par un bocage encore typique, se localise une zone riche en étangs dont le fonctionnement diffère légèrement de ceux du Forez. Ces plans d'eau s'inscrivent dans de petits vallons ; ils ont été créés de la main de l’homme par édification d’une digue entravant un petit cours d’eau : ce sont des sortes de retenues collinaires. Les étangs de la Borde et de Corée font partie de cet ensemble. Sur ce secteur se rencontre une flore intéressante notamment sur les plages sablonneuses où se développent des formations très particulières composées de petites plantes rares. Ces milieux correspondent au groupement végétal dénommé Nanocyperion. On y trouve le Scirpe ovale, espèce protégée en région Rhône-Alpes, et présente dans une quinzaine de stations seulement dans la Loire. L’avifaune se compose d’anatidés comme le Fuligule milouin mais aussi des Sternes pierregarin et naine qui peuvent être observées sur cette zone. L’intérêt naturaliste du secteur reste néanmoins avant tout lié à la richesse en libellules de ces étangs alimentés par de petits cours d’eau. On peut ainsi observer des espèces typique des eaux courantes aux côtés d'espèces inféodées aux eaux stagnantes. Deux espèces remarquables, l’Agrion de mercure et l’Agrion orangé, flânent en compagnie de la Libellule écarlate et de l’Orthétrum brun. Si l’Agrion de mercure est bien présent dans les autres départements de la région Rhône-Alpes (notamment dans l’Ain), l’Agrion orangé y est relativement rare. Dans le département de la Loire, il n’était jusqu’alors connu que dans quelques localités des hautes Gorges de la Loire. Sa présence, confirmée sur cette zone, est d’autant plus surprenante que cette espèce à des affinités méditerranéennes !

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible