Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 830016072
BOIS DU ROI

(n° régional : 00270037)

Commentaires généraux

Versant exposé au sud dans la Haute vallée de l'Allier, avec quelques affleurements.

La majeur partie de la zone est recouverte de près-bois de Chênaies pubescentes , avec un large développement des clairières et d'ourlets forestiers thermophiles.

Chênaie pubescente, végétation des affleurment rocheux, ourlets forestier thermophiles (milieux déterminants) sont, ici, bien caractérisés, avec un cortège botanique très riche, parmi lequel on peut citer Sepervivum tectorum arvernense et Cephalanthera damasonium (espèces déterminantes).

A noter, la présence d'un hybride rare d'Hélianthènes.

CBNMC : Modification de l'objet notamment vis à vis de la ZNIEFF 00008011. Contours également légèrement affinés

Terrain 2009ZNIEFF très homogène, essentiellement forestière. Située sur un ancien cône strombolien, cette forêt est intéressante d'un point de vue paysager car visible de loin, émergeant des parcelles cultivées. On y rencontre pour l'essentiel de la chênaie pubescente plus ou moins dense, avec des secteurs de près-bois et quelques ouvertures à pelouses xérophiles dont la flore, de type méditerranéen, est riche et diversifiée, avec quelques espèces remarquables (Hélianthème sulfuré, Liseron cantabrique...). En sous-bois de chênaie pédonculée (minoritaire sur le site), on peut observer une population de Céphalantère dont les effectifs sont très importants. Des pinèdes à Pin sylvestre, parfois clairsemées et pâturées par des bovins, complètent le boisement. A noter aussi la présence de deux pointements basaltiques (le Rocher Rouge et le Rocher Noir) à végétation saxicole pionnière, noyés dans le massif forestier. La dynamique naturelle de végétation, qui tend à faire disparaître les zones ouvertes au profit de la forêt, pourrait à l'avenir causer la fermeture de pelouses thermophiles floristiquement intéressantes.

Commentaire sur les espèces déterminantes :

Nemostima cantabrica : Nombreux individus

Onobrychis arenaria : A confirmer

Commentaires sur la délimitation

Extension de la végétation thermophile, limitation par les zones anthropisées.