Logos SINP Logos ONB

Présentation de l'Inventaire National du Patrimoine Naturel

Contexte

L’article L 411-5 du code de l’environnement institue pour l'ensemble du territoire national terrestre, fluvial et marin un inventaire national du patrimoine naturel, défini comme « l'inventaire des richesses écologiques, faunistiques, floristiques, géologiques, minéralogiques et paléontologiques ».
L'Etat en assure la conception, l'animation et l'évaluation. Les régions peuvent être associées à la conduite de cet inventaire dans le cadre de leurs compétences. Le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) assure la responsabilité scientifique des inventaires menés dans ce cadre.
L’INPN est un système mis en place afin d’assurer de manière standardisée la restitution de données de synthèses nécessaires à l’expertise, à l’élaboration de stratégies de conservation et à la diffusion d’informations et de rapports nationaux et internationaux sur le patrimoine naturel français (espèces végétales et animales, milieux naturels et patrimoine géologique).
L’INPN a été initié en 2003 et lancé officiellement en 2005 sur la base des données gérées depuis 1979 par le Secrétariat de la Faune et de la Flore (SFF) du MNHN.

Objectifs

Ses objectifs sont :

  • d’assurer le développement d’une banque nationale de référence sur la biodiversité française, permettant la mise en cohérence de données d’origines diverses ;
  • de diffuser les données des programmes nationaux de différents types :
    • espace : ZNIEFF, Natura 2000, espaces protégés, inventaire national du patrimoine géologique
    • répartition : inventaires nationaux, inventaires par unité départementale, état de conservation, programmes d’inventaire et de sciences participatives, collections…
    • statut d’espèce : taxonomie, protection et réglementation, menaces (listes rouges…)
  • de fournir une information consolidée sur les sujets liés à la conservation de la biodiversité  avec des processus de validation robustes : répartition et bases de connaissance (textes sur les espèces et habitats, iconographie…) ;
  • de permettre l’expertise des lacunes et des besoins en matière d’inventaire et de suivi de la biodiversité notamment pour le compte du Ministère de l’écologie ;
  • de faire des synthèses et des communications sur l’évolution de la biodiversité et de la géodiversité
  • contribuer aux rapportages nationaux et internationaux (CDDA, INSPIRE, état de conservation directive Habitats…)

L’INPN présente un volet d’information sur les habitats naturels (en cours de développement).

Origine des données

Les informations sont issues de nombreux programmes nationaux et de données fournies par un ensemble de partenaires .

Le MNHN organise leur synthèse, leur validation au titre de sa mission statutaire et assure leur diffusion notamment à travers le site internet. Cette diffusion est respectueuse des producteurs en assurant une traçabilité complète de l’origine des données.

Lien avec le SINP

Le SINP organise les échanges de données entre acteurs et recouvre, en plus des thématiques devant figurer dans l’INPN, une composante paysage et génétique.
La source des données figurant dans l’INPN peut être :

  • des données d’échanges issues du SINP dans lequel l’INPN vient s’alimenter en application du protocole régissant le SINP réparties en deux grandes catégories :
    • les données de partenaires producteurs ou gestionnaires de programme locaux ou nationaux,
    • les données des programmes gérés par le MNHN (ZNIEFF, base Natura 2000, inventaires nationaux…).
  • d’autres sources que le SINP : recherche, collections et organismes ou experts non encore adhérent au SINP ou partenaires d’autres pays, GBIF…

L’INPN assure la gestion et la diffusion des données de référence de la partie « géodiversité et biodiversité » du SINP et est ainsi :

  • l’espace de production des cartes de synthèse de référence du SINP à partir des données définies ci-dessus et validées par le MNHN ;
  • le lieu de mise à disposition des référentiels des acteurs du SINP, notamment les référentiels espèces et habitats, maillages, zonages protégés ou d’inventaires, statuts d’espèces (protégées, listes rouges…) ;
  • la partie visible du SINP avec le site www.naturefrance.fr vis-à-vis du grand public : publication des cartes et d’indicateurs de synthèses sur le patrimoine naturel ;
  • une interface avec les instances internationales de rapportage notamment la Commission européenne : INSPIRE, rapportage directives oiseaux et habitats, CCDA…

Rôle du MNHN

Le Ministère en charge de l’Ecologie et du Développement Durable a confié au MNHN, au-delà de la mission scientifique définie par la loi, l’organisation du système d’information propre à cet inventaire ainsi que sa valorisation sous la forme d’un site internet (https://inpn.mnhn.fr). Ce dernier a vocation à ouvrir au plus grand nombre l'accès aux informations de l’inventaire, notamment à la communauté naturaliste, aux collectivités, aux établissements publics, aux professionnels et entreprises (gestionnaires d’espaces, bureaux d’études…).
Le MNHN produit et diffuse, conformément à ses missions, des cartes thématiques ou de répartition des richesses répertoriées à l'échelle nationale, par trois entrées géographiques : administrative (communale et supra), zones patrimoniales (espaces protégés, zone d’inventaire,…) et mailles régulières.
Les producteurs de données, par leur contribution au SINP, contribuent à l’enrichissement de l’INPN.

La standardisation est assurée notamment par l’utilisation de référentiels taxonomiques, d’habitats, géographiques et administratifs, dont certains incombent au MNHN (référentiel taxonomique, ZNIEFF,…) et par la production de standards de données.

L’existence de ces données figure dans le catalogue des métadonnées du SINP.