Logos SINP

Actualités

Une nouvelle espèce de punaise invasive découverte dans le sud de la France

Parution : 14 octobre 2019 Catégorie : Espèces Invasives

Les Hémiptères et particulièrement les punaises (Hétéroptères) sont des insectes avec des capacités invasives importantes et profitent des activités humaines pour se propager.
Zelus renardii est une espèce de Réduviidae prédatrice qui est en train d'envahir le monde depuis son aire d'origine qui est une grande partie des Amériques (sud de l'Amérique du Nord du Nord et Amérique du Sud). Elle a été détectée en Italie en 2018. C'est une espèce très vorace qui se nourrit de petits insectes et particulièrement de petits Hémiptères dans la végétation basse et arbustive où elle vit.

Nous avons détecté cette espèce dans le Var (Garrouste, 2019) par deux adultes observés en février 2019 et une larve en juillet 2019 dans la même localité, ce qui constitue la première mention pour la France et démontre une installation probable. Cette espèce doit être suivie pour connaitre son impact dans les biocènoses mais elle est aussi d'intérêt agronomique par son impact potentiel sur les populations d’Hémiptères prédateurs. Notamment en région méditerranéenne (Italie) elle a été étudiée comme candidat potentiel contre les vecteurs de la bactérie pathogène de plantes Xylella fastidiosa propagée principalement par les Hémiptères Cercopidae, Aphrophoridae et Cicadellidae.

Il existe une faune native d'Hémiptères prédateurs et il serait important de surveiller l'impact de cette nouvelle espèce, qui semble profiter, comme d'autres espèces invasives des modifications anthropiques et climatiques dans les départements du sud de la France.
Encore une fois le département du Var semble en situation sentinelle par rapport à cette problèmatique par sa proximité avec l'Italie et son climat méditerranéen (Garrouste, 2019).

Crédit photo

Zelus renardii (Var, 15 février 2019), spécimen MNHN-EH-24519 © Romain Garrouste SYEB-MNHN
Ce spécimen a été collecté et est déposé dans les collections du MNHN.
Il constitue un spécimen qui possède une image « in natura », reliée à un spécimen collecté, traçable pour les études taxonomiques (ou autres). C’est un type de référence à privilégier pour les bases de données d’occurrences ou taxonomiques.

En savoir plus

Romain Garrouste, Zelus renardii (Kolenati, 1856) : une Réduve nouvelle pour la France (Hemiptera, Reduviidae, Harpactorinae), Bulletin de la Société Entomologique de France, n°123 (3), 2019