Actualités

Quête INPN Espèces : les primevères du printemps

Parution : 18 mars 2022 Catégorie : INPN Espèces

En ce début de printemps, c’est le moment d’aller rechercher la « prima veris », littéralement la première (fleur) du printemps, que l’on appelle communément la primevère, appartenant au genre Primula (de primus, premier, en latin).

Souvent appelée « coucou » ou « clochette », la primevère est très commune partout en France, sauf le long du littoral méditerranéen (car il y fait trop sec et chaud en été). Avec ses fleurs jaunes, portées par une tige d’une dizaine de centimètres de hauteur, elle orne les bords de routes, les pâtures et les sous-bois dès que l’hiver décline.

Il existe deux espèces proches, mais néanmoins très facilement reconnaissables.

La Primevère officinale

La Primevère officinale (Primula veris) se caractérise par des fleurs de couleur jaune foncé, avec une coroll (ensemble des pétales) d’un diamètre maximal de 1 cm. Elle se plaît dans l’herbe, en condition bien ensoleillée, sur des terrains peu humides (talus, prairies, bords de route).

La Primevère élevée

La Primevère élevée (Primula elatior présente des fleurs de couleur jaune pâle, avec une corolle dont le diamètre dépasse largement 1 cm (jusqu’à parfois 2,5 cm). Elle préfère nettement les zones ombragées (comme les sous-bois) et les endroits très humides (rives de cours d’eau).

Cette quête sur ces deux espèces de primevères permettra de mieux connaître leur répartition actuelle sur le territoire métropolitain.

En savoir plus

Voir la quête sur DeterminObs
Télécharger l’application mobile sur :
+ Google play
+ App store

Crédits photos

Primevère officinale Primula veris © J. Laignel / © O. Escuder / PatriNat
Primevère élevée Primula elatior © O. Escuder / PatriNat