Actualités

Évaluer et prédire l’impact de la submersion sur la biodiversité

Parution : 9 août 2022 Catégorie : Actualité générale

Dans un contexte de changement climatique et d'élévation du niveau de la mer, des opérations de dépoldérisation sont menées, permettant un retour d'eau salée ou saumâtre sur des terres historiquement soumises au balancement des marées et qui ont ensuite été endiguées, généralement pour des raisons agricoles.
De telles opérations ont des conséquences sur la biodiversité, qui varient en fonction des paramètres étudiés et des caractéristiques des sites.

Dans le cadre du programme Life Adapto, un indicateur multimétrique visant à évaluer et à prédire la qualité écologique potentielle des sites subissant une opération de dépoldérisation a été développé.

Il se base sur une combinaison de deux outils : une matrice de capacité biologique évaluant l’importance de différents habitats pour des paramètres de diversité, de patrimonialité et de fonctionnalité, et sur des cartographies d’habitats obtenues par photointerprétation pour les habitats passés, par télédétection pour les habitats actuels et par modélisation en fonction des durées de submersion pour les habitats futurs.

Cartographies actuelles et prédictives Figure 1 : Cartographies actuelles et prédictives des habitats du site Adapto de l’estuaire de l’Orne.
Dans la zone concernée par la dépoldérisation, la submersion entraînerait un développement des prés-salés aux dépens des prairies mésophiles et des cultures.
© Marianne Debue

L’indicateur se présente sous la forme d’un diagramme radar dont chaque axe correspond à un paramètre de la matrice. Il permet de comparer l’évolution des potentialités écologiques d’un site dans le cas de différents scénarios de dépoldérisation et à différents horizons temporels.

Indicateur calculé à l’échelle de la zone concernée par la dépoldérisation Figure 2 : Indicateur calculé à l’échelle de la zone concernée par la dépoldérisation.
Il met par exemple en évidence qu'une telle opération pourrait entraîner une diminution de la diversité végétale et de la fonction de pollinisation au profit d'une augmentation de la diversité en necton et de la fonction de régulation du climat, en lien avec le remplacement des prairies mésophiles et des cultures par des prés-salés.
© Marianne Debue

En savoir plus

Consulter l'article scientifique
Voir le site de Life Adapto

Crédits photos

Pré-salé dans l'estuaire de l'Orne
© Marianne Debue