Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Sylvia curruca (Linnaeus, 1758)

Fauvette babillarde ( Français )

Lesser Whitethroat (Anglais)

(Chordata, Aves, Passeriformes)

Informations générales

Taille/poids :

Longueur totale : 12,5 cm. Poids : 11 à 15 g.

Diagnose :

Le manteau est gris-brun uniforme, le dessus de la tête gris cendré s'assombrissant sur les côtés et autour des yeux. Ces teintes contrastent avec un dessous blanc. Les rémiges sont brun foncé, les rectrices externes blanches et les pattes gris de plomb. Le chant est constitué essentiellement d'une répétition uniforme et rapide, en battement, d'une note unique.

Détermination :

Moyennement difficile.

Espèces proches :

La Fauvette babillarde ressemble un peu à la Fauvette grisette mais s'en distingue par ses teintes plus sombres et l'absence de roux aux ailes.

Période d’observation :

Mi-avril à septembre.

Biologie-éthologie :

Comme les autres fauvettes, la babillarde est principalement insectivore et très généraliste.

Biogéographie et écologie :

La babillarde est la fauvette du genre Sylvia qui possède la plus grande répartition géographique, de la Grande-Bretagne à la Chine. La principale aire d'hivernage se situe dans le nord-est de l'Afrique.
Pour nicher, l'espèce affectionne les buissons denses et assez hauts, avec une prédilection pour les épineux et les jeunes conifères ainsi que les haies notamment en lisière de forêt.

Compilé par J. Comolet-Tirman à partir des Cahiers d’habitats. (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2017

Téléchargements et liens externes

Pascal, M. & Clergeau, P. 2003. La Fauvette babillarde : Sylvia curruca (Linné, 1758). In : Pascal, M., Lorvelec, O., Vigne, J.-D., Keith, P. & Clergeau, P. Évolution holocène de la faune de Vertébrés de France : invasions et extinctions. Rapport INRA/CNRS/MNHN: 249-250.

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images