Espèce

cd_nom

Fiche descriptive

Taille : 8 -12,5 mm

Diagnose :
Lepture à tête noire, pronotum étroit à ponctuation assez forte noir ou rouge, élytres parallèles grossièrement ponctués bleu métallique brillant.

Détermination : Assez simple.

Espèces proches :
Possède le même patron de coloration que Dinoptera collaris, mais cette dernière est nettement plus petite et son troisième article antennaire est beaucoup plus long que le quatrième.

Période d’observation :
La période d’activité des adultes se situe essentiellement de mi-mai à août.

Biologie-éthologie :
La larve se développe essentiellement dans l’épicéa, mais aussi le pin, le sapin et le mélèze. Elle est aussi mentionnée ponctuellement du chêne et du noyer. Elle creuse sous les écorces de chandelles ou de troncs humides morts au sol. Les adultes floricoles fréquentent surtout les ombellifères, les grandes gentianes, les ronces,... Son cycle de développement dure 2 ans.

Biogéographie et écologie :
Espèce de l’Europe paléarctique présente jusqu’en Corée. En France, elle est commune dans les massifs montagneux mais absente des Pyrénées et de Corse.

D’après :
Berger, P. 2012. Coléoptères Cerambycidae de la faune de France continentale et de Corse - Actualisation de l'ouvrage d'André Villiers, 1978. Revue de l’Association Roussillonnaise d’Entomologie, supplément tome XXI, 664 p.

L. Valladares (EIPurpan (UMR INRA / INPT 1201 Dynafor)), 2020

Domaines et territoires