Logos SINP

Actualités

Un nouvel indicateur ONB-MNHN pour quantifier la progression des espèces exotiques envahissantes

Parution : 13 juin 2016 Catégorie : Évolution de l'INPN

Les espèces exotiques envahissantes (EEE) sont considérées comme une pression importante sur les milieux naturels. Dans le cadre de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB), le Muséum, en collaboration avec la FCBN et l’IRSTEA, propose une quantification de l’évolution spatiale de ces espèces en métropole.

L’indicateur repose sur les 31 millions de données naturalistes du système d'information sur la nature et les paysages (SINP) disponibles dans l'INPN. Il mesure l'évolution du nombre moyen d'espèces signalées, par département et par période, au sein d'une sélection de 84 EEE (34 de faune et 50 de flore) reconnues comme à fort impact et pour lesquelles on dispose de suffisamment de données historiques. Ce panel comprend 37 espèces préoccupantes pour l'Union européenne. Un modèle statistique a été développé pour distinguer l’expansion "réelle" de l'effort de prospection.

Les résultats révèlent une progression qui s'accélère dans le temps. Sur les 40 dernières années, un département voit s'installer en moyenne tous les dix ans 5,6 espèces du panel total dont 1,6 espèces de la liste européenne.

Cette approche simple permet - pour la première fois et pour l'avenir - d'accompagner de manière très synthétique et quantitative la surveillance des EEE en métropole.

Un autre indicateur de l'ONB mis à jour cette année et étendu à l'ensemble des outre-mer, indique que 60 des 100 espèces considérées comme les plus envahissantes au niveau mondial sont déjà présentes dans ces territoires.

En savoir plus :
Consulter l'indicateur ONB : EEE métropole
Consulter l'indicateur ONB : indicateur Outre-mer
Consulter le rapport sur l'indicateur
Découvrir le programme EEE sur l'INPN

Crédits photos : SPN