Logos SINP

Actualités

L'intégralité de la flore vasculaire de métropole évaluée dans la Liste rouge nationale

Parution : 24 janvier 2019 Catégorie : Listes rouges

Ce chapitre inédit de la Liste rouge des espèces menacées en France a nécessité plus de trois ans de travail et a mobilisé une quarantaine de botanistes. Il a été élaboré par la Fédération et le réseau des Conservatoires botaniques nationaux, l'Agence française pour la biodiversité, le Comité français de l’UICN et le Muséum.

Cet état des lieux a porté sur l'ensemble des taxons indigènes de métropole, soit 4982 espèces et 960 sous-espèces de plantes. Le cortège de menaces pesant sur la flore vasculaire indigène est désormais bien connu : destruction des habitats naturels, pratiques agricoles et forestières défavorables, mais aussi compétition avec des plantes introduites, piétinement dû à la surfréquentation touristique, et enfin risques liés aux changements climatiques faisant évoluer les aires de distribution.

Plus globalement, 15 % des espèces évaluées apparaissent menacées ou quasi-menacées. Ce sont aussi 63 espèces endémiques menacées et 34 espèces endémiques quasi-menacées qui ont été mis en évidence. On pourra enfin retenir que les populations de 843 espèces (soit 17%) sont considérées en déclin sur le territoire métropolitain.

En savoir plus :
Consulter le fascicule de la Liste rouge de la flore vasculaire de France métropolitaine
Découvrir les tableaux de résultats téléchargeables sur l'INPN
Consulter le communiqué de presse
Découvrir le programme Listes rouges sur l'INPN

Crédits photos : A.-H. Paradis-R. Poncet, Adonis flammea Jacq. (Quasi-menacée), A. Horellou, Betula nana L. (Vulnérable), E. Sansault- ANEPE Caudalis, Dactylorhiza brennensis (E.Nelson) D.Tyteca & Gathoye (Endémique et En danger critique) & H. Tinguy, Potentilla heptaphylla L. (En danger)