Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Leucanthemum vulgare Lam., 1779

Marguerite commune, Leucanthème commun ( Français )

Oxeye Daisy (Anglais)

(Equisetopsida, Asterales)

Informations générales

Taille.

Variable, pouvant aller de 15 cm jusqu’à 80 (100) cm.

Diagnose.

Hémicryptophyte rhizomateuse ayant parfois un aspect cespiteux, à tiges dressées ou ascendantes, relativement grêles, souvent plus ou moins ramifiées, généralement munies de sillons et de côtes leur donnant un aspect polygonal en section. Plante glabre à pubescente (surtout dans la partie inférieure de la tige et la nervure principale des feuilles). Les feuilles sont simples, alternes et présentent des caractéristiques différentes selon leur position : les basales sont souvent toutes ou en partie disparue à la floraison, longuement pétiolées, à limbe ovale à arrondi, denté à palmatipartite ; les collinaires inférieures sont à contour obovale à spatulé, denté assez régulièrement, à pétiole plus court ou ailé (bordé par le limbe de la feuille) ; les collinaires supérieures sont à contour ovale-lancéolé et non pétiolées, dentées souvent plus irrégulièrement, avec des dents plus proéminentes à la base. L’inflorescence est terminale (dépassant les dernières feuilles) en capitule généralement large de 2,5 à 4 cm ; la floraison s’étend d’Avril à Aout. Les fleurs sont de deux types : les liguliflores qui sont blanches et réparties dans la partie périphérique du capitule et les tubuliflores qui sont jaunes et forment le disque intérieur. Les bractées de l’involucre sont organisées sur plusieurs rangs, les internes sont oblongues linéaires (pourvues d’une marge scarieuse au sommet), plus grandes que les externes qui sont beaucoup moins obtuses. Les akènes (fruits ne renfermant qu’une seule graine) sont insérés sur le réceptacle et mesurent ~2 mm de long.

Facilité d'identification :

simple

Confusions possibles.

Voir les autres espèces du genre Leucanthemum.

Répartition générale.

Europe occidentale, Amérique du Nord, Japon, Taiwan, Australie, Tasmanie, Nouvelle-Zélande.

Habitat et biologie.

Espèce très commune croissant dans les prairies de fauche, pelouses, landes et rocailles en condition mésophile à mésoxérophile.

Référence:

Tison, J.-M. & de Foucault, B. [coord.] 2014. Flora Gallica. Flore de France. Biotope Éditions, Mèze. xx + 1196 pp.

R. Poncet (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2016

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images