Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Medicago lupulina L., 1753

Luzerne lupuline, Minette ( Français )

Black Medick (Anglais)

Luzerne lupuline, Minette (Français, Réunion)

(Equisetopsida, Fabales)

Informations générales

Diagnose :

La Luzerne Lupuline est une espèce de la famille des Fabacées (anciennement appelée Légumineuses), herbacée, annuelle à vivace, rampante à dressée, à tiges souvent très ramifiées, pouvant atteindre 30 cm de hauteur. Ses feuilles sont alternes, à trois folioles ovales elliptiques et à courtes dents terminales. Les fleurs sont disposées en petites grappes portées par un long pédoncule. Elles possèdent un calice à cinq sépales étroits soudés, cinq pétales jaunes soudés à leurs bases selon le modèle de la corolle dite « papilionacée » et dix étamines. La floraison s’étale du milieu du printemps aux premières gelées. Les fruits sont des petites gousses enroulées sur elles-mêmes sur un tour et ne possédant qu’une seule graine.

Détermination :

La Luzerne Lupuline est très facile à déterminer, cependant d’autres espèces de luzernes à fleurs jaunes peuvent être rencontrées. Le caractère le plus utile pour assurer l’observation de cette espèce est que celle-ci possède, au bout de chacune de ses folioles, un petit mucron (une dent) plus allongé que ceux qui le jouxtent. Le Trèfle douteux (Trifolium dubium Sibth.) et le Trèfle des champs (Trifolium campestre Schreb.) sont très proches de la Luzerne lupuline, mais ont des fruits en gousses linéaires et non enroulées sur elles-mêmes.

Biogéographique et écologie :

En France métropolitaine, cette espèce est commune dans toutes les régions. Son habitat privilégié correspond aux terres nues des cultures et les sols découverts, souvent sablonneux ou à gravillons. Elle affectionne également les zones herbeuses non entretenues, comme les prairies et les bermes routières.

D'après : Coste, H. 1900-1906. Flore descriptive et illustrée de la France, de la Corse et des contrées limitrophes. Paul-Klincksieck, Paris. Réédité en trois tomes en 1998. Librairie scientifique et technique Albert Blanchard, Paris.


O. Escuder (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2016

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images