Logos SINP
Papaver rhoeas L., 1753

Coquelicot ( Français )

Common Poppy (Anglais, -)

(Equisetopsida, Ranunculales)

Informations générales

DIAGNOSE

Plante annuelle de 15-60 cm de hauteur, vert franc ou légèrement glaucescente à tige dressée, ramifiée, poilue, sécrétant un latex blanchâtre. Feuilles sessiles, alternes, pennatilobées à pennatipartites, à segments lancéolés, incisés ou dentés, le segment terminal très développé dans les feuilles supérieures. Grandes fleurs solitaires portées par des pédicelles velus, à 4 pétales se chevauchant de couleur rouge écarlate souvent ornés par une tache noirâtre à l’onglet, et à 2 sépales tombant à la floraison. Etamines à filet filiforme pourpre et anthères noirâtres ou bleuâtres. 7 à 12 stigmates disposés sur un disque. Capsule 1 à 2 fois aussi haute que large (très rarement plus), et toujours glabre.

FACILITE D’IDENTIFICATION

Moyennement difficile.

CONFUSIONS POSSIBLES

Confusions possibles avec P. dubium aux pétales normalement d’un rouge brique vif ou clair et à capsule mûre plus allongée (2,5 à 3,5 fois plus haute que large).

RÉPARTITION GÉNÉRALE

Espèce eurasiatique à large aire de répartition, présente dans l’ensemble de l’Europe centrale et méridionale; les îles britanniques, l’Asie (sauf la partie septentrionale), l’Afrique du nord, les Canaries ainsi que Madère.

HABITAT ET BIOLOGIE

Espèce commune, héliophile, acidophile à calciphile, xérophile à mésophile à floraison s’étalant d’avril à octobre. Champs cultivés, pelouses fraîches, prairies, pâturages, jardins, bords de chemin, friches, décombres, depuis le niveau de la mer jusqu'à 1.700 mètres d'altitude.

Ecosphère - SPN (Ecosphère, (UMS 2006 PatriNat)), 2016

Téléchargements et liens externes

A. LOMBARD, mars 2001. In Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. Conservatoire botanique national du Bassin parisien, site Web. http://www.mnhn.fr/cbnbp.

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images