Ctenicera cuprea (Fabricius, 1775)

(Arthropoda, Hexapoda, Coleoptera)

Informations générales

Taille : 12-16 mm.

Diagnose :
Corps linéaire, allongé, convexe, entièrement vert ou pourpre métallique ou noir ou fauve à apex plus ou moins largement noir. La pubescence sombre courte et fine, est peu visible sur les élytres mais plus longue et bien visible sur le pronotum. Les antennes courtes et fortement dentées chez la femelle (pectinées et plus longues chez le mâle) n'atteignent pas le bord postérieur du pronotum qui est peu convexe, aussi long que large, avec les angles postérieurs étirés en pointes un peu divergentes. La ponctuation du pronotum est forte et très dense. Les appendices sont noirs ou brun foncé.
La larve est filiforme et cylindrique (de type "ver fil-de-fer"), jaune orangée avec la tête et le dernier segment plus colorés.

Identification : Très difficile.

Confusions possibles :
C. pectinicornis est plus brillant avec les antennes longuement pectinées chez le mâle.

Périodes d’observation (adultes) : Juin-juillet.

Biologie-éthologie :
La larve est terricole. Les adultes se rencontrent sur les plantes, les fleurs et au sol en zone alpine.

Biogéographie-écologie :
Massifs montagneux de 800 à 2800 m d’altitude d’Europe et d’Asie tempérée.

Références :
Leseigneur L., 1972. Coléoptères Elateridae de la faune de France continentale et de Corse. Bulletin mensuel de la Société Linnéenne de Lyon (supplément au numéro de février 1972) 41 : 1-381.

Hervé Bouyon (), 2020

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images