Segestria florentina (Rossi, 1790)

Ségestrie florentine ( Français )

(Arthropoda, Arachnida, Araneae)

Informations générales

Distribution mondiale

Europe méridionale et centrale, Bassin méditerranéen

Caractères distinctifs, espèces

Taille - femelle : 15-22 mm, mâle : 10-15 mm.

La disposition des pattes avec trois paires orientées vers l’avant est caractéristique de la famille. Les adultes ont une couleur très spécifique : noire avec des chélicères à reflets couleur bronze ou verts. Il y a cinq espèces en France, S. florentina se reconnaît assez bien à sa grande taille et à sa couleur. Par contre les jeunes ont parfois la même coloration et spinulation des pattes antérieures que S. bavarica.

Milieux colonisés

L’espèce colonise les forêts, surtout les arbres morts, les rochers fissurés, les murets, ainsi que les maisons à l’extérieur mais aussi parfois à l’intérieur.

Chasse

L’espèce tisse une toile constituée de fils rayonnants avertisseurs à partir d’une retraite tubulaire. Elle se tient le soir à l’entrée de son tube, les pattes proches des fils rayonnants. Dès qu’une proie les touche, elle jaillit, saisit et mord sa victime qu’elle entraîne assez rapidement dans son repaire. Les proies peuvent être assez grandes et solides, ce sont des coléoptères, des lépidoptères, des hyménoptères, des cloportes, d’autres araignées…

Développement, cycle

Les femelles adultes sont présentes toute l’année, les mâles se rencontrent au printemps et en automne. L’espèce semble peu soumise aux facteurs périodiques du milieu, le cycle est difficile à caractériser.

La ponte a lieu à l’automne, le cocon est déposé sur un côté de la retraite. La femelle reste avec les jeunes jusqu’à leur dispersion.

A. Canard (Université de Rennes/Service du Patrimoine Naturel, MNHN), 2014

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images