Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Clytus tropicus (Panzer, 1795)

(Arthropoda, Hexapoda, Coleoptera)

Informations générales

Taille : 10-20 mm

Diagnose :

Les Clytes sont de petits longicornes à livrée rayée et antennes plutôt courtes. Clytus tropicus fait parti des Clytes rayés de jaune. Il se reconnaît facilement à sa stature allongée, à ses fémurs bicolores et au motif de coloration des élytres (tache rousse près de l'écusson, la bande jaune incurvée en forme de "J"...).

Détermination : simple, facile sur photo.

Espèces proches :

Peut éventuellement être confondu avec d'autres Clytes à rayures jaunes : les Xylotrechus (front caréné; avant du pronotum avec deux points jaunes latéraux, sans bande continue jaune); les autres Clytus (bande jaune médiane beaucoup moins incurvée); et le rare Cyrtoclytus capra (fémurs noirs, bandes jaunes complètes sur le pronotum).

Période d’observation : adultes de mai à juillet.

Biologie-éthologie :

La larve est saproxylophage. Elle paraît inféodée aux chênes (Quercus spp.) bien que citée ponctuellement d'autres arbres feuillus. Contrairement aux autres Clytus, l'adulte n'est pas floricole et s'observe très rarement sur les tas de bois. Régulièrement capturé au pièges alimentaires (vin, bière etc.), ce qui suggère un régime alimentaire opophage (sève) et un développement dans les branches de la canopée. Cycle de développement de deux ans.

Biogéographie et écologie :

Europe tempérée et nord de la zone méditerranéenne, dans les chênaies. Espèce très rarement observée, sauf dans des chênaies thermophiles supra-méditerranéennes où la technique du piègeage aérien alimentaire permet de la mettre en évidence.

J. Touroult (UMS 2006 Patrimoine Naturel (AFB / CNRS / MNHN)), 2017

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images