Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Urtica dioica L., 1753

Ortie dioïque, Grande ortie ( Français )

Common Nettle (Anglais)

(Equisetopsida, Rosales)

Informations générales

DIAGNOSE

Plante vivace hispide de taille variable (entre 20 cm et 2 m), d'un vert sombre, couverte de poils, urticants ou non. La souche rampante rhizomateuse donne naissance à des tiges robustes, dressées, simples, à section carrée. Les feuilles sont grandes, à contour allongé ovale, aiguës au sommet, pour la plupart plus de 1,5 fois plus longues que larges. Les feuilles médianes et supérieures sont cordées à la base et portent des dents ovales-triangulaires, la terminale au moins 3 fois plus longue que les subterminales. Les Inflorescences généralement dioïques (fleurs hétérologues accidentelles) sont principalement des grappes rameuses et multiflores disposées à l’aisselle des feuilles, les mâles souvent supérieures à 3 cm de long.

FACILITE D’IDENTIFICATION

Moyennement difficile.

CONFUSIONS POSSIBLES

Confusions possibles avec d’autres orties, notamment l’Ortie brûlante (U. urens), espèce annuelle, monoïque, de plus petite taille et à feuilles arrondies, et, en Corse, avec l’Ortie noirâtre (U. atrovirens), également monoïque, vivace, à feuilles arrondies profondément et régulièrement dentées.

RÉPARTITION GÉNÉRALE

Espèce subcosmopolite se distribuant dans les régions tempérées de presque tout le globe.

HABITAT ET BIOLOGIE

Espèce commune, fleurissant d’avril à octobre, principalement nitrophile, mésoxérophile à mésohygrophile, héliophile à photophile se développant sur les alluvions des cours d’eau, dans les groupements rudéraux frais, les reposoirs à bestiaux, les ripisylves, aux bords des cultures, jusqu'à environ 2500 mètres d'altitude.

Ecosphère - SPN (Ecosphère, (UMS 2006 PatriNat)), 2016

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images