Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Mycetophagus piceus (Fabricius, 1777)

(Arthropoda, Hexapoda, Coleoptera)

Informations générales

Taille :

4-4,5 mm

Diagnose :

Corps assez trapu de couleur très variable : la tête est brun-noir, les pattes et les antennes brun-rouge, le pronotum varie de rougeâtre à brun-noir, les élytres sont brun-noir avec des taches brun orangé d’extension très variable, pouvant envahir la quasi-totalité des élytres. Le calus huméral (angle supérieur externe de l’élytre) est presque toujours orangé. Corps couvert d’une dense pubescence dorée courte et couchée. Les antennes sont courtes, n’atteignant pas le bord postérieur du pronotum et sont terminées par une massue de 5 articles peu marquée. Le pronotum est transverse, rétréci seulement en avant, avec le bord latéral lisse.

Identification :

Très difficile, impossible sur photo.

Confusions possibles :

Mycetophagus salicis a le même aspect général mais le dessin élytral est plus contrasté avec le calus huméral toujours sombre et ne vit pas dans le même biotope.

Périodes d’observation (adultes) :

Toute l’année.

Biologie-éthologie :

Les adultes se rencontrent avant tout dans la carie rouge (provoquée par le polypore soufré) des arbres feuillus et occasionnellement dans d’autres champignons arboricoles. Le développement larvaire a pour cadre la carie rouge de feuillus.

Biogéographie-écologie :

Europe et Asie Mineure. Cette espèce se rencontre dans les forêts de feuillus de plaine. Elle est localisée mais peut être localement abondante.

Rogé, J. 1992. Synopsis des espèces françaises appartenant au genre Mycetophagus Hellwig, 1792 (Coleoptera Mycetophagidae). Bulletin mensuel de la Société Linnéenne de Lyon, 61 (9) : 288-296.



H. Bouyon (ACOREP-France), 2017

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images