Logos SINP
Ischnomera sanguinicollis (Fabricius, 1787)

(Arthropoda, Hexapoda, Coleoptera)

Informations générales

Taille :

8-11 mm

Diagnose :

Les Ischnomera ont le corps allongé, peu convexe et légèrement élargi en arrière. Leurs antennes sont fines et atteignent tout juste le milieu des élytres. Le pronotum est cordiforme, sa base un peu plus étroite que les élytres. Ceux-ci ne sont pas rétrécis ni déhiscents en arrière. Ischnomera sanguinicollis est en entier gris-bleu métallique peu brillant avec le pronotum rouge-orangé portant deux grosses dépressions arrondies.

Identification :

Difficile mais possible sur photo.

Confusions possibles :

I. xanthoderes  a une coloration proche mais est plus petite et trapue avec les élytres franchement bleu métallique et le pronotum sans dépressions. Oedemera croceicollis a également le même type de coloration mais avec les tibias antérieurs et les antennes fauves et le mâle a les fémurs postérieurs renflés.

Périodes d’observation (adultes) : mai-juin.

Biologie-éthologie :

Espèce saproxylique dont les larves se développent dans le bois mort des essences feuillues. Les adultes se rencontrent sur les arbustes en fleurs et les arbres morts ou présentant des cavités.

Biogéographie-écologie :

Europe. Largement répandue dans les forêts de plaine et moyenne montagne mais peu fréquente.

Références : Allemand, R. 1995 : Identification et répartition des espèces françaises d’Ischnomera (Coleoptera Oedemeridae). Bulletin mensuel de la Société Linnéenne de Lyon, 64(3) : 137-142.
Vazquez X. A. 1993. Fauna Iberica, volume 5, Coleoptera Oedemeridae, Pyrochroidae, Pythidae, Mycteridae. Museo Nacional de Ciencias Naturales CSIC, Madrid, 181 pp.
Vazquez X. A. 2002. European Fauna of Oedemeridae. Argania Editio, Barcelona. 179 pp.

H. Bouyon (ACOREP-France), 2017

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images