Opilo domesticus (Sturm, 1837)

(Arthropoda, Insecta, Coleoptera)

Informations générales

Taille/poids :

7-12 mm

Diagnose :

Corps en cylindre large, densément couvert de pubescence, allongé, brun-noir avec les antennes, les pattes et six taches élytrales transversales brun-jaune. Les élytres portent deux taches humérales, deux médianes et deux apicales. Les fémurs sont plus ou moins rembrunis. La pubescence est claire, longue, hérissée. Les élytres sont fortement ponctués, les lignes de points nettes jusqu’à l’apex. Les antennes sont fines, légèrement épaissies vers l’apex. Le pronotum est subcarré, rétréci à la base, fortement et densément ponctué.

Détermination :

Très difficile.

Espèces proches :

Opilo pallidus est entièrement brun fauve. O. mollis et orocastaneus ont la ponctuation plus fine et désordonnée vers l’apex des élytres et les taches humérales obliques.

Période d’observation :

Mai à septembre.

Biologie-ethologie :

Espèce prédatrice qui se trouve sur les branches mortes de diverses essences et se rencontrait également sur les bois ouvrés (charpente, boiseries).

Biogéographie et écologie :

Cette espèce se trouve dans les forêts de toute l’Europe.

Références :

Gerstmeier R., 1998. Checkered beetles. Illustrated key to the Cleridae of the Western Palaearctic. Weikersheim, Margraf: 241p.

H. Bouyon (ACOREP-France), 2019

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images