Serratella ignita (Poda, 1761)

(Arthropoda, Insecta, Ephemeroptera)

Informations générales

Taille/poids :

Longueur du corps sans les cerques : 7-10 mm.

Diagnose :

Imago mâle à la tonalité générale brun-rouge (tête, thorax, abdomen). Yeux composés globuleux rouge-orangé. Pattes brun-clair. Ailes transparentes. Trois filaments caudaux bruns aux annulations nettement marquées de noirâtre. Femelle (pas d’yeux globuleux et souvent avec une boule d’œufs accrochée sous les derniers segments de l’abdomen) aux tonalités plus claires, gris foncé à gris verdâtre.

Détermination :

L’espèce est assez facile à reconnaître. Les cerques aux annulations marquées et les genitalia mâles permettent de reconnaître cette espèce.

Espèces proches :

Confusion possible avec Torleya major à la phase adulte (larves cependant très différentes) et parfois les autres espèces de la famille des Ephemerellidae.

Période d’observation :

Les adultes peuvent être observés pratiquement toute l’année (janvier à novembre) selon le régime des cours d’eau (température), l’altitude, avec des émergences de diverses cohortes plus prononcées de mai à septembre.

Biologie-éthologie :

Espèce généralement univoltine à larves aquatiques s’agrippant au substrat (pierres, galets, graviers), à la végétation aquatique (mousses, racines immergées de la végétation rivulaire) ou aux débris végétaux grossiers (branchages). En plaine, une seconde génération automnale est possible. Accouplement en vol, les mâles saisissant les femelles traversant leurs petits essaims au vol pendulaire. Ponte d’une boule d’œufs que les femelles libèrent à la surface de l’eau.

Biogéographie et écologie :

Espèce occupant largement le Paléarctique, de l’Atlantique à la Sibérie orientale, la Corée, ainsi que l’Afrique du Nord, l’Asie Mineure. Espèce très commune, assez tolérante à la pollution organique, colonisant tous les types de cours d’eau animés d’un courant moyen à soutenu. Jusqu’à près de 2200 m d’altitude.

D'après :

BAUERNFEIND, E. & T. SOLDÁN. 2012. The Mayflies of Europe. Apollo Books Eds. Ollerup. Danemark. 781 pp.
INVENTAIRE DES ÉPHÉMÈRES DE FRANCE. 2019.  www.opie-benthos.fr

M. Brulin (OPIE-Benthos), 2019

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images