Eristalis pertinax (Scopoli, 1763)

(Arthropoda, Insecta, Diptera)

Informations générales

Taille :

Moyenne à grande, 11 à 16mm.

Diagnose :

Le genre Eristalis n’est pas un genre facile à déterminer. Il se reconnaît grâce à ses callus huméraux poilus, ses antennes courtes, sa face noire, parfois pruineuse mais toujours dénuée de jaune ainsi que par l’absence de taches sur les yeux. La nervation des ailes est importante avec la première cellule radiale fermée et la nervure radiale 4+5 fortement sinueuse. Cette espèce se distingue des autres par son arista plumeuse et ses tarses antérieurs et médians entièrement jaunes.

Facilité d'identification : 

Moyenne examen à la loupe binoculaire recommandé mais peut se reconnaître sur le terrain.

Confusions possibles : 

Confusion possible avec toutes les espèces du genre Eristalis, notamment E. similis et tenax.

Période de vol: 

Les adultes sont principalement visibles entre février et novembre en plusieurs générations annuelles.

Répartition générale:

Elle est présente du sud de la Scandinavie jusqu’à la péninsule ibérique en passant par les îles britanniques et le long de la côte méditerranéenne. Vers l’est elle s’étend à travers l’Europe centrale jusqu’à l’Oural et la Turquie.

Habitat et biologie:

Espèce anthropophile présente partout dans les zones pâturées, les parcs et les jardins plutôt en situation forestière ou de lisière. Ses habitats naturels sont diversifiés, forêts alluviales, marais, ruisseaux sous couvert forestiers, mares. Les adultes sont souvent observés au soleil au sol au bord de l’eau. Les mâles restent en vol stationnaire haut dans les chemins et les bordures forestières. Les larves sont aquatiques et vivent dans des milieux pollués par des déchets organiques (excréments, végétaux en décomposition…) on peut aussi la rencontrer dans les fosses à lisier et les tas de fumier.


Speight, M.C.D. (2020) Species accounts of European Syrphidae, 2020. Syrph the Net, the database of European Syrphidae (Diptera), vol. 104, 314 pp., Syrph the Net publications, Dublin.

Thomas Lebard (), 2021

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images