Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Eurygaster hottentotta (Fabricius, 1775)

(Arthropoda, Hexapoda, Hemiptera)

Informations générales

Taille : 12 – 13 mm

Diagnose :
Punaise à abdomen large, dont le scutellum recouvre les ailes et l’abdomen en atteignant son extrémité. Sa coloration est uniforme et varie entre l’ocre-clair et le marron foncé. Son scutellum a un aspect verruqueux caractéristique et porte une carène médiane longitudinale de la même couleur que le corps. Ses joues (jugas) se rejoignent et se touchent devant le nez (clypéus) (clypéus enclos par les joues).

Détermination : Moyennement difficile.

Espèces proches :
Elle se distingue d’
Eurygaster austriaca qui a le dessus du scutellum lisse et un abdomen plus étroit, et des autres espèces d’Eurygaster dont le clypéus n’est pas enclos par les joues.

Période d’observation :
Fin mai à début juillet.

Biologie-éthologie :
Comme les autres espèces d’Eurygaster, cette espèce vit sur des épis de graminées comme la folle avoine. Mais elle a également été observée sur la scorsonère (ou salsifis noir) et sur l’inule fétide qui ne sont pas des graminées.

Biogéographie et écologie :
Espèce circum-méditerranéenne présente en Espagne, Portugal, Italie, Afrique du Nord, Libye et Turquie, mais non signalée de Grèce. On la rencontre exclusivement dans l’aire thermo- et sub-méditerranéenne où elle apprécie les milieux chauds et secs : garrigues calcaires pierreuses, coteaux rocailleux, prairies de graminées sèches presque dépourvues d'arbres, friches ensoleillées et arides, bordures des vignobles. C’est une espèce très rare et localisée.

Roland Lupoli (), 2020

Téléchargements et liens externes

Lien vers Google

Lien vers Google Scholar

Lien vers Google Images